Le  Pap/Js  sensibilise les femmes à l’engagement politique
Afrique

Le Pap/Js sensibilise les femmes à l’engagement politique



Le  Pap/Js  sensibilise les femmes à l’engagement politique

Le  Pap/Js  sensibilise les femmes à l’engagement politique 

Les femmes du Parti africain pour la Paix et la Justice sociale Pap/Js ont organisé  une causerie-débat ce lundi 10 novembre 2018 au siège du parti à Chagoua dans le 7ème arrondissement de N’Djamena.  « L’engagement de la femme dans la vie politique du pays », est le thème retenu pour cette causerie-débat.

Elles sont très nombreuses à venir assister à cette causerie-débat qui porte sur l’engagement de la femme dans la vie politique du pays. Neatobei Bidi Valentin, président national du Papjs se félicite de cette initiative et exhorte  ces femmes «  à débattre de tous les aspects de du thème afin de mieux cerner le rôle de la femme dans la vie socio-économique et politique de notre pays ». Pour le président du Papjs, contrairement à certaines réticences  à cause des traditions et des considérations religieuses la présence de ces femmes à cette causerie-débat témoigne de leur  volonté à sortir de ce carcan qui empêche les femmes tchadiennes de jouir pleinement de leurs  droits et devoirs civiques et politiques.  « Je vois en vous des leaders politiques exerçant des fonctions de Présidente de la République, de députées, de maires,  de conseillères municipales, etc. Vous avez  de la compétence, du talent et du potentiel à exercer ces fonctions », commente Bidi Valentin. C’est pourquoi, « vos sœurs  du PAPJS vous ont invité à ce débat pour susciter en vous l’intérêt de s’engager dans la politique en adhérant aux partis politiques de votre choix pour faire valoir  vos idées », souligne-t-il.

« Les femmes constituent l’électorat le plus nombreux sans lequel la victoire écrasante d’un parti aux élections ne peut se faire », reconnait Néatobei Bidi Valentin qui appelle à cette occasion les femmes à une grande mobilisation politique et citoyenne. « Redoublez plus d’efforts et ne vous résignez pas. Formez, informez, sensibilisez-vous sur le rôle et l’engagement politique de la femme », conseille Néatobei Bidi Valentin.  

Selon Doumtoloum Tassoum Salome, secrétaire nationale aux affaires économiques, sociales, financières et syndicales du Papjs, « en tant que citoyenne, nous avons des droits et devoirs et comme tel, notre contribution est nécessaire au développement du pays ». Car, dit-elle, « la femme en politique est mieux placée pour amener les points de vue et les préoccupations de ses sœurs à la table où sont prises les décisions ». A ce titre, elle appelle à l’unité des femmes. « L’union conduit à la victoire, par cette causerie débat, le Pap/js vous invite à une adhésion massive pour nous faire entendre, agissons ensemble pour changer les choses », lance Doumtoloum Tassoum Salome

Makine Djama



Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.