Congo/Education : Les cahiers d’activités des nouveaux programmes éducatifs présentés à la presse
Afrique

Congo/Education : Les cahiers d’activités des nouveaux programmes éducatifs présentés à la presse



Congo/Education : Les cahiers d’activités des nouveaux programmes éducatifs présentés à la presse

BRAZZAVILLE, 26 SEPT (ACI) – Le coordonnateur du projet d’appui à l’amélioration du système éducatif (Praased), M. Calixte Kolyardo, a présenté à la presse, le 24 septembre à Brazzaville, les cahiers d’activités des nouveaux programmes éducatifs dont l’objectif est d’améliorer le rendement des élèves du primaire et du collège.

La présentation de ces supports didactiques a été faite au cours d’un déjeuner de presse. Issus des nouveaux programmes éducatifs au primaire et au collège, ils ont été présentés dans le but de les faire connaître aux citoyens congolais.

A cette occasion, M. Kolyardo a indiqué que  la particularité de ces nouveaux programmes est de permettre aux élèves de se former sur les thèmes d’actualité fondés sur les situations du vécu social, afin de développer leurs compétences, de leur offrir la possibilité de trouver un sens à ce qu’ils apprennent et de les rendre plus aptes à affronter la vie quotidienne.

Selon lui, le pays dispose désormais d’un cadre de référence avec ces nouveaux programmes, dans lesquels doivent s’insérer de façon harmonieuse et rationnelle toute initiative et action pédagogiques destinées à promouvoir le mieux-être des élèves congolais. Aussi, il s’est dit confiant que cette action va contribuer efficacement à l’amélioration de la qualité de l’offre et de l’éducation au Congo.

Aussi, il a fait savoir que ces cahiers d’activités ont été élaborés par une commission pédagogique mise en place par le ministère de l’Enseignement préscolaire, primaire secondaire et de l’alphabétisation, avec l’accompagnement technique d’un consultant international spécialiste en curricula, recruté par le Praased.

Ces cahiers d’activités du Cp1, du Cp2, de la 6ème et de la 5ème ont été approuvés lors de l’atelier national de validation des nouveaux programmes éducatifs organisé du 3 au 8 septembre dernier à Brazzaville. Ils mettent en exergue les éléments vus pendant les cours et facilitent l’élève à se préparer aux grandes échéances. Leurs contenus comportent les pages de «Lexique et communication», «Grammaire et verbe», et «Auto-évaluation».

Au cours de cet atelier, il a été décidé que les cahiers  d’activités  tiennent compte  de l’âge et du niveau d’études de l’élève. Ces cahiers n’auront pas les même usages ni les mêmes contenus, car l’apprentissage varie selon les classes, a dit M. Kolyardo. «Un élève de maternelle n’écrit pas. Celui du CP, du CE1 ou du CE2 écrit moins qu’un élève de la 6ème et de la 5ème», a-t-il ajouté.

A titre d’exemple, il a fait savoir que les élèves du CP2 seront appréciés suivant les expressions telles que ‘’j’écris, je lis, je complète, j’entoure, je copie et je m’exerce à la maison’’ pour éviter  de  surcharger le contenu.

«Dans les cahiers d’activités du français, les aspects liés à l’instruction civique ont été insérés suivant les objectifs prévus par les Odd», a-t-il indiqué, avant de rappelé que le Praased est le fruit de l’accord entre le gouvernement congolais et l’Association internationale de développement.

Par ailleurs, le coordonnateur du Praased a invité les professionnels des médias à rassurer la communauté éducative que les opérations relatives à la distribution gratuite des nouveaux cahiers d’activités seront menées en toute transparence sur l’ensemble du territoire national.

Il a fait savoir qu’avant la distribution, une circulaire précisera les modalités pratiques de cette distribution dans les établissements scolaires publics et privés. Celle-ci aura lieu du 25 octobre au 4 novembre 2021.

Concluant son propos, M. Kolyardo a rappelé que le Praased a été initié dans le but de rendre opérationnelle la stratégie sectorielle de l’éducation 2015-2025.

Financé à hauteur de 70 millions de dollars américains, ce projet permettra de créer un système d’enseignement général compétitif et de favoriser l’utilisation efficiente des ressources humaines. (ACI/Nadège Makoubama)



Avec ACI (AGENCE CONGOLAISE D’INFORMATION)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.