BONJOUR
Afrique

BONJOUR



BONJOUR

Afin de minimiser les risques de fraudes aux concours directs dont l’Administration des épreuves a débuté en fin de semaine écoulée, les premiers responsables du ministère de la Fonction publique ont mis en place un nouveau système de correction des copies avec des machines. Toute chose que les uns et les autres ont saluée. Toutefois, il y a lieu de savoir raison garder. Car, il faut tout faire pour que ces « machines à corriger » ne se transforment pas en « machines à tricher» qui divisent actuellement les Congolais. C’est, du moins, tout le mal que l’on puisse souhaiter aux candidats.

Boundi OUOBA



Avec lepays.bf

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.