Après sa récente adhésion au Commonwealth : la Francophonie en « opération séduction » au Gabon
Gabon

Après sa récente adhésion au Commonwealth : la Francophonie en « opération séduction » au Gabon


La secrétaire d’Etat française, chargé des partenariats internationaux et de la Francophonie, Chrysoula Zacharopoulou © Twitter/C. Zacharopoulou


Le chef de l’Etat gabonais, qui a eu une séquence diplomatique intense la semaine dernière (lire notre article), s’est entretenu le même jour, entre autres, avec un ministre du Commonwealth, le Britannique Zac Goldsmith (lire notre article) et la ministre française chargée de la Francophonie, Chrysoula Zacharopoulou. Cette dernière a multiplié les gestes d’ouverture vis-à-vis du Gabon tout en saluant, de manière appuyée, l’action du président Ali Bongo Ondimba. 

« Jai eu ce (vendredi 8 juillet) matin un entretien chaleureux avec le Président Ali Bongo Onbimda. L’occasion de saluer le travail commun pour protéger les forêts du bassin du Congo, et d’évoquer les enjeux de sécurité alimentaire & d’éducation. Nous traduisons notre amitié en ambition ! », a tweeté Chrysoula Zacharopoulou, venue en opération séduction au Gabon quinze jours seulement après l’adhésion du Gabon au Commonwealth. 

Mme Zacharopouloula, qui est chargée de la Francophonie au sein du gouvernement français, a durant son séjour visité une école construite par les autorités gabonaises avec le soutien de l’Agence française de développement. « Notre action accompagne la modernisation du pays voulue par le Président Ali Bongo Ondimba », a-t-elle écrit dans un tweet. 

La secrétaire d’Etat française chargée de la Francophonie a également pris part au 20ème anniversaire du partenariat pour les forêts du bassin du Congo et visité l’arboretum Raponda Walker, aux côtés du ministre Lee White, manière de mettre en valeur la coopération franco-gabonaise en matière de protection des forêts et de la biodiversité. Un des points forts du pays. Le Gabon est largement considéré à l’échelle internationale comme un « champion de l’environnement ».

 





Avec LaLibreville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.