FAO-Gabon : fin de mandat de Hélder Muteia et 202 milliards de francs d’engagements en 4 ans
ActualitéGabon

FAO-Gabon : fin de mandat de Hélder Muteia et 202 milliards de francs d’engagements en 4 ans



DIG/ Après six années passées au Gabon, Hélder Muteia a annoncé, le jeudi 29 septembre 2022, la fin de son mandat en qualité de Coordonnateur sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale, Représentant de la FAO au Gabon, à Sao-Tomé et Principe et auprès de la CEEAC.

De sa présence au Gabon durant ces années, le Coordonnateur sortant dresse un bilan positif.

Durant les quatre dernières années au Gabon, le portefeuille de la FAO a en effet été multiplié par 2 avec un total d’engagement de 304 millions de dollars. Soit environ 202 milliards de FCFA.

Ce résultat, Hélder Muteia le doit, dit-il, au soutien de la presse ainsi qu’à celui des différents partenaires.

« En dehors de ces financements directs sous forme de projets de coopération technique dans plusieurs domaines, à savoir, l’élevage et la santé animale, les forêts-Environnement et changements climatiques, la nutrition, les pêches, la résilience et la gestion durable des terres et des eaux, la FAO a également apporté son expertise sous la forme d’études et d’appui-conseil sur des questions transversales et stratégiques », a-t-il fait savoir.

Entre le Gabon et la CEEAC, ce sont au total six initiatives qui caractérisent l’action de ce dernier durant son mandat.

Ces initiatives concernent essentiellement la mise en place du réseau des Alliances parlementaires de l’Afrique centrale, la promotion d’une agriculture et des systèmes alimentaires, l’appui des Etats membres de la CEEAC pour la formulation des politiques agricoles, la structuration des organisations et acteurs du monde rural gabonais pour ne citer que ces initiatives.

« Ces quelques réalisations sont les résultats de la mobilisation de l’ensemble des parties prenantes avec qui la FAO collabore pour une transformation des systèmes agroalimentaires destinée à les rendre plus efficaces, plus inclusifs, plus résilients et plus durables », a conclu Hélder Muteia.

 

 

 



Avec Direct Infos Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.