Patronat : Ce qui va changer sous l’ère Oyima II
Gabon

Patronat : Ce qui va changer sous l’ère Oyima II



DIG/ Devant une audience composée de quelques 450 dirigeants d’entreprise ayant répondu à son invitation, le nouveau Président de la Confédération Patronale Gabonaise, Henri-Claude Oyima a présenté, mardi 9 août 2022, à l’ensemble des acteurs du secteur privé son programme de transformation de la principale organisation patronale du Gabon.

Henri-Claude Oyima a décliné les priorités de son mandat et les changements attendus au sein de la gouvernance de l’institution qui seront prochainement présentés au Conseil d’Administration de la CPG.

Le banquier le plus puissant d’Afrique centrale s’est présenté en fédérateur en invitant d’emblée « tous les syndicats, toutes les associations, toutes les corporations d’entreprises du Gabon à rejoindre l’institution » sous une nouvelle dénomination.

« Cette initiative obéit à notre volonté de changement de paradigme consistant à rassembler et à unir les entreprises plutôt que les patrons d’entreprises au sein d’une Fédération des Entreprises », a indiqué le nouveau patron des patrons qui avait déjà dirigé l’institution pendant 10 ans entre 2003 et 2013.

 Chantiers prioritaires

Concernant les sujets prioritaires, les principaux chantiers d’Henri-Claude Oyima porteront sur :

  • La Révision des Statuts et du Règlement Intérieur ;
  • La Mise en place d’un Code d’Éthique et Déontologie ;
  • Le Règlement de la Dette Intérieure ;
  • Les Problématiques liées au Code du Travail ;
  • L’Adéquation Formation Emploi ;
  • L’Insertion du Secteur Informel dans le Formel ;
  • L’Iniquité Fiscale ;
  • L’Inclusion Financière ;
  • Les Financements Innovants de l’Économie ;
  • La Compétitivité des Entreprises ;
  • La Gouvernance des Entreprises ;
  • La Prévoyance Sociale ;
  • La Protection Judiciaire des Entreprises ;
  • Les Partenariats Stratégiques ;
  • La Promotion des Champions Nationaux, tous Secteurs Confondus.

Nouvelle organisation interne

Concernant la nouvelle gouvernance interne de l’institution, elle d’articulera ainsi :

1/ Une Assemblée Générale qui réunira au moins deux (2) fois par an tous ses membres.

2/ Un Conseil d’Administration composé des Présidents des différents syndicats. Il se réunira au moins une fois par trimestre.

3/ Un Bureau exécutif qui se réunira aussi souvent que l’intérêt de la Fédération l’exige, mais au moins une fois par mois.

Il est composé du Président et de huit (8) Vice-Présidents en charge respectivement :

  • De la Compétitivité et du Développement des Industries ;
  • De l’Inclusion Financière ;
  • Du Développement des Industries Extractives ;
  • Du Développement Durable et de la RSE ;
  • Du Commerce ;
  • De l’Emploi, de la Formation et des Affaires Sociales ;
  • Des Infrastructures ;
  • Des Relations Internationales.

D’un Secrétariat général qui assurera le pilotage opérationnel des activités de la Fédération, suivant le programme arrêté.

Il s’appuiera sur cinq (5) Commissions Permanentes qui œuvreront à la formulation de recommandations sur les questions relevant de leur compétence.

Il s’agira de :

  • La Commission Révision des Statuts, Règlement Intérieur, Charte d’Ethique et de Déontologie ;
  • La Commission Juridique et Fiscale ;
  • La Commission Capital Humain ;
  • La Commission Gouvernance d’Entreprises ;
  • La Commission Partenariats Stratégiques.

Patronat : Ce qui va changer sous l’ère Oyima II



Avec Direct Infos Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.