Kasaï-Central : le BCECO signe avec deux entreprises un contrat de 136 millions USD pour la réhabilitation de la voirie urbaine
Afrique

Kasaï-Central : le BCECO signe avec deux entreprises un contrat de 136 millions USD pour la réhabilitation de la voirie urbaine


Le Bureau central de coordination (BCECO) et deux entreprises ont signé jeudi 11 aout, des contrats pour l’exécution des travaux de la voirie urbaine.  Le coût est évalué à 136 millions USD.

La première entreprise, SAFRIMEX, travaillera sur 42 kilomètres de voirie et TOWA INVESTISMENT, la deuxième, sur 39 kilomètres. 

 Le premier lot d’engins de SAFRIMEX est déjà à Kananga.  En dehors de la voirie urbaine, l’entreprise va également réhabiliter le bâtiment administratif, celui de la mairie, de l’assemblée provinciale ainsi que la résidence du gouverneur et celle du vice-gouverneur. 

 Le directeur général de SAFRIMEX, Hecham Soufan, revient sur les travaux : 

 « Le deuxième lot va encore arriver à la fin du mois. A six mois, on va installer un central d’enrobés ainsi qu’une carrière ici à Kananga pour accélérer les travaux… ».   

Le BCECO est maitre d’ouvrage délégué dans ces travaux de réhabilitation de la voirie. 

Son directeur général, Jean Mabi, a rassuré que les outils de TOWA INVESTISMENT sont également attendus à Kananga pour les 39 kilomètres et autres prévus. 

 « Nous vous présentons déjà les équipements amenés par SAFRIMEX, les jours qui viennent TOWA va aussi acheminer ses équipements à Kananga. Ces travaux sont financés sur ressources propres de la province du Kasaï-Central, dans le cadre du budget d’investissement. Le contrat de TOWA est évalué à peu près de 51 millions de dollars et celui d’AFRIMEX à 85 millions de dollars », a indiqué Jean Mabi.  

Ces travaux sont financés sur ressources propres de la province du Kasaï-Central, dans le cadre du budget d’investissement.  

Les contrats de ces deux entreprises seront être exécutés sur une durée de 36 mois, tandis que les travaux démarreront au début du mois de septembre. 

 

 

 

 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.