Beni : les ripostes de l’armée doivent être accentuées contre tous les groupes armés (CEPADHO)
Afrique

Beni : les ripostes de l’armée doivent être accentuées contre tous les groupes armés (CEPADHO)


L’ONG de défense des droits de l’homme CEPADHO recommande, dans une interview ce jeudi 4 aout à Radio Okapi, que les ripostes de l’armée soient accentuées pour mettre fin à toute tentative d’attaque des groupes armés dont les ADF et les M23.  

Selon cette structure de défense des droits de l’homme, le souhait de la population est de voir l’armée contenir toutes ces menaces qui visent l’occupation des territoires congolais. 

  Faisant allusion à l’attaque de mardi 2 aout de la localité Samboko-Chanichani où les FARDC ont infligé une perte lourde dans le camp des terroristes ADF, CEPADHO encourage autant l’armée à défaire le M23 qui occupe le territoire de Rutshuru. 

 « Nous encourageons les forces armées à s’employer pour riposter à toute tentative du M23 à occuper d’autres zones en territoire de Rutshuru. Nous avons appris que ces terroristes également cherchent à tout prix contrôler Rumangabo et cela à travers des attaques dirigées çà et là contre les positions des FARDC. Nous souhaitons que notre armée inflige des revers à ces terroristes comme cela vient d’être fait dans le territoire de Beni, où les FARDC ont effectivement donné une leçon aux terroristes ADF-MTM », a expliqué Omar Kavotha, coordonnateur de CEPADHO.. 

Pour sa part, le porte-parole de l’armée dans la région de Beni, capitaine Anthony Mualushayi, rassure que toutes les dispositions sont déjà prises afin de contenir toutes les menaces des terroristes dans la région. 

Il demande à la population de se ranger derrière son armée et « que les brebis égarées quittent la brousse et optent pour le processus de la paix ».  

 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.