Kongo-Central : reprise des activités au marché frontalier de Lufu, deux ans après sa fermeture
Afrique

Kongo-Central : reprise des activités au marché frontalier de Lufu, deux ans après sa fermeture


Le marché frontalier de Lufu qui sépare la République démocratique du Congo (RDC) à l’Angola, à partir du territoire de Songololo (Kongo-Central) a officiellement repris ses activités mardi 5 juillet, soit deux ans après sa fermeture, à la suite des mesures restrictives liées à la pandémie de COVID-19.

Cette réouverture effectuée à l’issue d’une grande cérémonie à laquelle ont participé les ministres de l’intérieur de deux pays, marque la relance des activités au marché transfrontalier de Lufu et la reprise de trafic de l’Angola vers la RDC et vice-versa.

Avant la survenue de la pandémie, qui a conduit à sa fermeture, ce lieu de négoce où se font les échanges commerciaux permettait à toutes les couches sociales d’acheter à moindre coût plusieurs produits tels que les couches jetables pour bébé, le lait, la farine de maïs, l’huile végétale, les chaussures et autres.

Dans son adresse, le ministre de l’Intérieur, Daniel Aselo Nkoy a indiqué que cette réouverture ne devrait pas donner lieu à des désordres.

Il invite la population au respect des mesures barrières pour éviter la contamination de la pandémie COVID-19 et de la sécurité dans les frontières entre ces deux Etats.

La frontière congolaise et angolaise de Lufu n’est pas la seule qui rouvre. À travers cette cérémonie qui a connu la participation des ministres de l’Intérieur de la RDC et de l’Angola, des gouverneurs du Kongo-Central et ceux des plusieurs provinces angolaises, toutes les frontières angolaises avec la RDC reprennent également leurs activités.



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.