Afrique

Equateur : le journaliste Chillassy Bofumbo acquitté après 7 mois de détention


Equateur : le journaliste Chillassy Bofumbo acquitté après 7 mois de détention

Un des trois journalistes incarcérés depuis sept mois à la prison de Mbandaka a été acquitté le mardi 5 juillet par le tribunal de grande instance de Mbandaka (Equateur). Il s’agit de Chillassy Bofumbo, de Radio Sarah.

Chillassy Bofumbo avait été arrêté le 18 novembre 2021 sur ordre du gouverneur Boloko, alors qu’il venait de couvrir une manifestation pacifique à l’initiative d’une organisation de la société civile. Celle-ci dénonçait la mauvaise gestion de la province par gouverneur.

Deux autres journalistes, Patrick Lola (indépendant) et Christian Bofaya (Radio Mbandaka), arrêtés pour une autre cause et n’ayant pas encore comparu, restent en prison. 

Patrick Lola et Christian Bofaya, eux, avaient été interpellés et incarcérés le 10 janvier dernier après avoir réalisé un reportage sur une marche de protestation des députés provinciaux de l’Equateur contre le même gouverneur.

Dans son communiqué du 6 juillet, Journaliste en danger (JED) se félicite de l’acquittement de ce professionnel des médias et demande l’acquittement des deux autres.

A l’occasion de la 31ème journée internationale de la liberté de la presse, le 3 mai dernier, JED avait cependant lancé un appel urgent aux instances de régulation et d’autorégulation, d’entamer, sans délai et sans atermoiements, le travail de « salubrité médiatique » tel que décidé par les Etats généraux de la presse, afin d’assainir la corporation et de promouvoir un journalisme plus éthique et plus professionnel. 

Cet appel faisait suite à la montée du discours de haine et à la recrudescence des dérives déontologiques, nuisibles à la liberté de la presse, constatées dans certains médias.

 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.