Congo/Mines : Le gouvernement appelé à garantir la mise en œuvre du protocole de l’Itie 
Afrique

Congo/Mines : Le gouvernement appelé à garantir la mise en œuvre du protocole de l’Itie 



Congo/Mines : Le gouvernement appelé à garantir la mise en œuvre du protocole de l’Itie 

BRAZZAVILLE, 03 JUIL (ACI) – Le coordonnateur de ‘’Publiez ce que vous payez au Congo’’, M. Christian Mounzéo, a invité récemment à Brazzaville le gouvernement à mettre en place des règlementations et une législation pouvant permettre au pays de garantir la mise en œuvre du protocole de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (Itie).

Dans le cadre de la mise en œuvre des réformes liées à la conformité à l’exigence 1.3 de l’Itie, un atelier de vulgarisation dudit protocole a été organisé pour les administrations publiques.

A cette occasion, M. Mounzéo a dit que ce protocole est un dispositif de la norme Itie 2019, qui permet aux Etats membres de cette institution de mettre en place des politiques de réformes pour la société civile membre Itie, de disposer de la liberté et des moyens nécessaires pour garantir son espace civique.

Ce protocole, a-t-il poursuivi, permet de discuter des questions liées à la gouvernance des ressources naturelles du pays, de participer à ces discussions et aux décisions de la façon la plus libre, du point de vue de l’expression, de l’organisation des réunions et de la liberté de circuler.

De l’avis de M. Mounzéo, cet atelier a permis à l’administration publique de s’approprier ce protocole de la société civile et de se conformer à l’exigence 1.3. Par ailleurs, il a fait savoir que l’Itie a demandé au gouvernement d’assurer davantage à la société civile la liberté de travailler librement sans des contraintes particulières.

«Il faut sensibiliser les administrations publiques qui ont la charge des aspects liés à la sécurité, notamment la police et la justice, parce que dans le contexte de la seconde validation du Congo, les problèmes qui ont été identifiés sont tels que l’espace civique au Congo n’était pas garanti, à partir du moment où les réunions se faisaient sous le régime d’autorisation préalable, ce qui mettait les Organisations de la société civile (Osc) dans des conditions difficiles de travail, limitant ainsi leur capacité à mener des campagnes sur la transparence dans la gestion des ressources naturelles. Cela a été identifié comme un problème qu’il fallait absolument résoudre», a-t-il expliqué.

Congo/Mines : Le gouvernement appelé à garantir la mise en œuvre du protocole de l’Itie 
Les participants

Par ailleurs, le coordonnateur de ‘’Publiez ce que vous payez au Congo’’ s’est dit satisfait de la déclaration et de la circulaire du gouvernement sur cet engagement qu’il vient de prendre à travers la déclaration de l’ensemble des ministres en charge de l’Itie, avec des actions à mener pour garantir cet espace civique à la norme de l’Itie.

A cela s’ajoute la circulaire que le Premier ministre a pris en exigeant aux autorités locales de tout mettre en œuvre et de prendre toutes les mesures nécessaires des garanties qui permettront à la société civile d’agir librement dans les diverses localités.

«Le protocole de la société civile est comme la bible pour les croyants. Pour l’Itie, il y a la ‘’Norme Itie’’ ayant prévu un programme particulier dans le cadre de la mise en œuvre de l’exigence 1.3 qui est une exigence de sauvegarde, c’est-à-dire que si cette exigence n’est pas mise en œuvre, le processus de validation à l’Itie est complètement arrêté», a dit M. Mounzéo. (ACI/Blanchard Boté)

 

 

 

 

 

 

Vues : 12



Avec ACI (AGENCE CONGOLAISE D’INFORMATION)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.