Voix de la France en Afrique, RFI qualifie le Gabon et le Togo de « pays autoritaires » à la veille de leur adhésion au Commonwealth
Gabon

Voix de la France en Afrique, RFI qualifie le Gabon et le Togo de « pays autoritaires » à la veille de leur adhésion au Commonwealth


Le Sommet du Commonwealth se tient à Kigali, Rwanda, du 20 au 25 juin 2022 © DR/Commonwealth


Le Gabon et le Togo deviendront ce vendredi 24 juin membres du Commonwealth à l’occasion du Sommet de l’organisation qui se tient cette semaine à Kigali au Rwanda. Une perspective vue d’un mauvaise œil par la radio française RFI. 

« C’est également pour les autorités de Libreville et de Lomé, depuis longtemps critiquées pour leur pouvoir autoritaire, une reconnaissance politique – le Commonwealth ayant mené plusieurs missions sur le terrain pour observer notamment l’évolution des institutions », indique RFI dans son reportage diffusé ce matin.

Une appréciation éminemment subjective, ni questionnée et encore moins contrebalancée, dont chacun appréciera si elle relève du journalisme ou d’une forme de militantisme dont la radio française ne semble pas pouvoir se départir et qui altère son image partout sur le continent.



Avec LaLibreville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.