Afrique

L’Ufdd dénonce les manœuvres de certains individus au sein du pouvoir pour le déstabiliser


Dans un communiqué de presse rendu public ce mercredi 22 juin 2022 et signé par son 1er vice-président et porte-parole, Assileck Halata Mahamat, le bureau exécutif l’Union de forces pour la démocratie et développement (Ufdd) accuse certains individus au sein du pouvoir de Ndjamena, de manipulation tendant à « déstabiliser ouvertement le mouvement Ufdd malgré que le mouvement s’est inscrit dans la droite ligne du dialogue national inclusif ».

Selon le communiqué, des individus au sein du pouvoir « cherchent à ramasser tout orpailleur au plus offrant et le présenter comme des éléments de l’Ufdd qui rallient le pouvoir en place », informe communiqué qui prévient que les conséquences de cette manœuvre du pouvoir de Ndjamena « pourraient être préjudiciable au processus du dialogue en cours ».

Pour le bureau exécutif de l’Ufdd, si le gouvernement se laisse duper par des individus qui se réclament combattants de l’Ufdd, cela ne concerne que le gouvernement et ces faussaires. « Ce fonds de commerce mafieux et illicite qui consiste à échanger des véhicules et matériels militaires contre des millions de francs Cfa est une pratique malsaine qui porte préjudice aux contribuables tchadiens », dénonce le communiqué.
« L’engagement et disposition de l’Ufdd au sein du cadre de dialogue en cours ne peuvent être considérés comme une faiblesse, au contraire l’Ufdd est resolu à tenir la voix de la paix sincère. Sa venue à Doha au Qatar est pour participer aux négociations de paix et affirme sa présence au dialogue national inclusif et souverain », conclu le communiqué.



Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.