Congo/Belgique : Le groupe d’assurance ‘’Credendo’’ salue les efforts du Congo pour l’aboutissement de l’accord avec le Fmi
Afrique

Congo/Belgique : Le groupe d’assurance ‘’Credendo’’ salue les efforts du Congo pour l’aboutissement de l’accord avec le Fmi



Congo/Belgique : Le groupe d’assurance ‘’Credendo’’ salue les efforts du Congo pour l’aboutissement de l’accord avec le Fmi

BRAZZAVILLE, 24 JUIN (ACI) – Le groupe d’Assurance ‘’Credendo’’ a salué récemment à Bruxelles, au royaume de Belgique, les efforts du gouvernement de la République du Congo pour l’aboutissement de l’accord de Facilité élargie de crédit (Fec) conclu avec le Fonds monétaire international (Fmi).

Ce groupe a salué ces efforts au cours de la réception que le Premier ministre congolais, chef du gouvernement, M. Anatole Collinet Makosso, a accordée au directeur juridique de cette entreprise, M. Thibaut de Haene, à l’occasion de sa visite de travail dans la capitale belge.

Ce groupe d’assurance européen, dont le siège se trouve à Bruxelles, renforce davantage son partenariat avec le Congo, notamment dans le domaine des finances, a-t-on fait savoir. Le 31 mars dernier, représenté par son directeur juridique, cette organisation avait signé à Paris en France, avec le ministre congolais des finances, un accord de rééchelonnement de la dette du Congo envers la Belgique.

Après l’entretien avec M. Haene, le chef du gouvernement a accordé une audience au directeur général de la société Heveco, M. Christian Van de Sompel. Au cours de cet échange, M. Makosso s’est rassuré du développement des activités de cette entreprise spécialisée dans l’hévéaculture et la production du caoutchouc.

Congo/Belgique : Le groupe d’assurance ‘’Credendo’’ salue les efforts du Congo pour l’aboutissement de l’accord avec le Fmi
Le Chef du gouvernement et le directeur général de la société Heveco.

«La conversation a été productive, avec beaucoup d’échanges sur le secteur agricole qui est l’un des piliers des activités au Congo. Nous pensons que nous sommes sur de bons rails pour des développements plus importants que ceux que nous avons entrepris jusqu’à présent», a dit M. Sompel.

Ainsi, il s’est dit satisfait de porter le choix sur la culture de l’hévéa, de cacao, de café, et d’autres cultures qui sont consommées localement, notamment la banane et le manioc, car elles correspondent aux conditions climatiques qui sont offertes par le Congo.

Selon lui, cette collaboration qui vient de démarrer sous l’égide du Premier ministre est le début d’une longue coopération. (ACI/Blanchard Boté)

Vues : 11



Avec ACI (AGENCE CONGOLAISE D’INFORMATION)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.