Goma : l'ACEDH dénonce la "détention illégale" de 5 paysans à la prison Munzenze
Afrique

Nyiragongo : un militaire FARDC condamné à la prison à vie pour meurtre de son supérieur


Le soldat de deuxième classe, Kabongo Bansi dit « Parisien », a été condamné jeudi 12 mai à la prison à vie par le tribunal militaire de garnison de Goma à Mudja, dans le territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu).

C’est vers 7 heures du matin (5hTU) du même jeudi que le soldat de deuxième classe répondant au nom de Kabongo Bansi alias Parisien du 34082 régiment basé à Mudja a donné la mort à son supérieur, le premier sergent major Mwanda Panzu, en tirant à bout portant trois balles : deux dans la poitrine et une au niveau de la jointure de la jambe gauche.

Selon les sources de l’auditorat militaire, ce meurtre est survenu après une vive dispute entre ces deux soldats autour d’une somme de 10 000 francs congolais (5USD).
Le condamné n’étant pas satisfait du partage mal proportionné effectué par son compagnon d’armes, il a préféré mettre fin à la vie de celui-ci.
Pendant l’instruction devant le tribunal, l’incriminé est passé aux aveux, lesquels aveux ont renforcé la peine de prison à perpétuité déjà proposée par le ministère public dans son réquisitoire.

Dans son verdict prononcé jeudi 12 mai devant une foule immense venue assistée à cette audience, le tribunal militaire a condamné ce soldat à la peine de servitude pénale à perpétuité et a ordonné son arrestation immédiate avant d’être conduit à prison de Munzenze.

 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.