Nord-Kivu : retour au calme après des affrontements entre le M23 et des groupes armés à Rutshuru et Nyiragongo
Afrique

Nord-Kivu : retour au calme après des affrontements entre le M23 et des groupes armés à Rutshuru et Nyiragongo


Le calme revient progressivement dimanche 29 mai dans les territoires de Rutshuru et de Nyiragongo au Nord-Kivu, après des combats qui ont opposé la veille les rebelles du M23 à des groupes armés non identifiés au Sud-Ouest du groupement de Rugari.

Des sources civiles et administratives dans la zone indiquent que ces rebelles sont de moins en moins visibles sur la nationale numéro 2 dans la zone de Kibumba.

C’est entre 18 heures et 19 heures de samedi 28 mai que des tirs ont été entendus dans la partie Sud du territoire de Rutshuru du côté du secteur Nyamulagira, dans le groupement de Rugari.

Des sources sécuritaires locales indiquent que des accrochages ont opposé un groupe des présumés FDLR aux rebelles du M23 qui tentaient de traverser vers Masisi.

Les habitants de Rwaza, et trois autres villages environnants, groupement de Rugari, qui ont fui ces affrontements, regagnent progressivement depuis ce dimanche matin, témoignent ces sources.

Du côté de Kibumba, plusieurs sources locales confirment que les rebelles du M23 ont abandonné, sans combats, toutes les positions proches de la nationale numéro 2, et se seraient retirés depuis 2 heures du matin vers la Kasizi au pied du volcan Karisimbi, à la frontière avec le Rwanda, plus à l’Est du centre de Kibumba.

Cependant, pour ces sources, il faudra attendre l’opération de ratissage de la zone par l’armée congolaise pour rassurer la restauration de la sécurité à Kibumba et Buhumba.



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.