Afrique

Les avocats déférés à Klessoum privés de visite


Alors que les membres de l’Union des jeunes avocats du Tchad se sont rendus à la maison d’arrêt de Klessoum pour remonter le moral à leurs confrères, Me Max Loalngar et Me Koudé Mbainaissem, le chef du service de sécurité leur à opposer un refus catégorique. Une grande situation à laquelle les jeunes avocats ne s’y attendaient pas du tout.

D’après le président de l’Ujat que nous avons contacté, le chef de service de sécurité leur fait entendre qu’il « faut une autorisation expresse du Procureur de la République ».

Malgré leur insistance, ils auront un refus catégorique du procureur de la République comme si les avocats détenus « sont des grands criminels », se plaint Me Frédéric Nanadjingué.

Stanyslas Asnan

 



Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.