Gabon : Après avoir quitté Jean Ping pour soutenir Ali Bongo Ondimba, Jean Rémy Pendy Bouyiki s’est éteint à l’âge de 66 ans
Gabon

Gabon : Après avoir quitté Jean Ping pour soutenir Ali Bongo Ondimba, Jean Rémy Pendy Bouyiki s’est éteint à l’âge de 66 ans


Jean Rémy Pendy Bouyiki est décédé © DR


Ministre d’Etat sous Omar Bongo Ondimba, Jean Remy Pendy Bouyiki est décédé à Libreville à l’âge de 66 ans des suites d’une courte maladie, selon des sources familiales. Il avait été hospitalisé il y a quelques jours au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL).

Originaire du département de la Boumi-Louetsi dans la province de la Ngounié, Jean Remy Pendy Bouyiki, universitaire de profession, était une des figures du pouvoir sous la présidence d’Omar Bongo Ondimba.

Conseiller spécial de l’ancien chef de l’Etat feu, Jean-Remy Pendy Bouyiki fut également ministre, puis ministre d’Etat pendant près de 14 ans, notamment à la Communication, avant d’être nommé coordinateur des affaires politiques à la Présidence de la République. Une fonction qu’il ne quittera qu’au lendemain de la première élection d’Ali Bongo Ondimba.

On lui doit notamment d’avoir mené à son terme les négociations avec la Chine pour la construction de l’actuelle maison de la Radio qui abrite la radio et la télévision nationales.

A la mort du président Omar Bongo Ondimba en 2009, Jean Remy Pendy Bouyiki avait quitté le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), au sein duquel il avait créé le courant des réformateurs, pour soutenir le Pasteur Georges Bruno Ngoussi lors de la présidentielle anticipée de 2009.

Soutien d’Ali Bongo Ondimba

En 2016, Jean Remy Pendy Bouyiki, dont l’influence politique s’était réduite à la portion congrue, avait soutenu bon an mal an l’opposant Jean Ping. Un choix qu’il avait, comme beaucoup, regretté par la suite.

Retranché ces dernières années dans son domaine de Bikélé dans la périphérie de Libreville où il vivait très modestement, celui qui a fondé le groupe culturel Moutsokini avait fait une dernière sortie médiatique fin 2021. Dans un live sur le site d’information en ligne Gabon Média Time, Jean Remy Pendy Bouyiki avait annoncé clairement son soutien à l’actuel chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, après que celui-ci a décidé à rassembler tous les fils spirituels d’Omar Bongo Ondimba. Un geste qui restera son testament politique.



Avec LaLibreville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.