Afrique

Examen d’Etat : la NSCC accuse des préfets d’écoles de Lukala de majorer les frais de participation


Examen d’Etat : la NSCC accuse des préfets d’écoles de Lukala de majorer les frais de participation

La Nouvelle société civile congolaise (NSCC) a accusé, jeudi 19 mai, des préfets d’écoles de Lukala (Kongo-Central) de majorer les frais de participation à l’examen d’Etat.

Le coordonnateur de cette structure, Levieux Mbiyavanga, révèle que ces chefs d’établissements scolaires exigeraient la somme de 10.000 voire 15.000 FC aux candidats.

« Ces responsables d’écoles laissent entendre que cet argent servirait à la prise en charge des inspecteurs ainsi que des membres du jury durant la passation des examens d’Etat. Une demande tracassante pour les parents d’élèves », a-t-il dénoncé.

Pour sa part, le directeur de la province éducationnelle Kongo central 2, Jean Tshisekedi, a demandé aux parents de dénoncer tout préfet d’école qui s’illustre dans une telle pratique :

« Nous demandons aux parents d’être en contact avec nous et de lutter contre ces mauvaises habitudes des gens qui veulent s’enrichir au moment des examens d’Etat. Nous devons lutter contre ces antivaleurs », a précisé cette autorité scolaire.

Jean Tshisekedi a, par ailleurs, indiqué qu’aucun frais ne peut être ajouté en dehors des 47.000 FC, fixé par l’arrêté du gouverneur interimaire du Kongo-Central. Il a rassuré que les préparatifs de ces épreuves nationales se déroulent bien dans sa province éducationnelle.



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.