Butembo : début de la nouvelle campagne de traitement gratuit de la fistule obstétricale
Afrique

Butembo : début de la nouvelle campagne de traitement gratuit de la fistule obstétricale


Une nouvelle campagne de traitement gratuit de la fistule obstétricale a été lancée ce lundi 16 mai à Butembo dans le Nord-Kivu. Cette activité va durer une semaine, en prélude de la journée du 23 mai, dédiée à l’élimination de cette maladie dont souffrent de nombreuses femmes dans la région. 

D’après le coordonnateur adjoint de Fistula Program en RDC, Fabregas Wasigya, une vingtaine de malades sont attendues pour bénéficier de ce traitement gratuit au cours de cette sixième campagne : 

« Il s’agit toujours des mêmes objectifs, traiter gratuitement les femmes ayant des complications liées à la fistule obstétricale. On a eu ces différentes campagnes chaque trois mois, donc une fois par trimestre. Toutes les femmes, qui, après accouchement ont eu tous ces problèmes liés à contenir les urines, etc., ce sont ces femmes-là, que nous soignons à travers nos différentes campagnes. Et donc nous avons lancé, et ces femmes sont programmées pour ce premier jour. Toute la semaine on sera en train d’effectuer ces chirurgies, ces traitements, jusqu’au lundi 23 mai ». 

Il a, par ailleurs, lancé un appel à tout le monde de transférer les cas existant dans la communauté, non seulement dans les milieux ruraux : 

« Comme c’est une maladie pour laquelle les personnes qui en souffrent ont souvent eu honte de le dire tout haut, en tout cas nous pouvons les rassurer qu’on ait déjà soigné plus de 160 femmes qui sont déjà de retour dans la communauté et qui sont en bonne santé aujourd’hui. Elles doivent avoir confiance et venir bénéficier des soins ». 

C’est au niveau de la structure sanitaire, Butembo Fistula Hospital, dans la commune Vulamba près du stade ESCO de MGL, que se déroulent les activités de traitement gratuit de la fistule obstétricale.  



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.