Afrique

Ituri : l’UPDF et les FARDC bombardent les positions des ADF à Mont Oyo


Ituri : l’UPDF et les FARDC bombardent les positions des ADF à Mont Oyo

Les armées ougandaise et congolaise bombardent, depuis lundi 18 avril, les positions des rebelles ADF, à Mont Oyo, à moins de 20 kilomètres de Komanda-centre, en territoire d’Irumu, province de l’Ituri.

Des détonations à l’armes lourdes se faisaient entendre dans la matinée, à Komanda-centre et aux villages Mandibe, Apinzi, Sokotano et Manzobe et se sont poursuivies jusqu’à 7 heures, rapportent des sources sécuritaires de cette région.

Les mêmes sources rapportent que l’UPDF et les FARDC ont lancé cette offensive contre les bastions des ADF derrière les grottes du Mont Oyo, au Sud du territoire d’Irumu.

C’est dans cette région, ajoutent-elles, que ces rebelles planifient des attaques contre les populations civiles.

Les armées ougandaise et congolaise recourent aux drones armés afin de pilonner avec précision le retranchement de ces ADF.

Pour sa part, le porte-parole des FARDC en Ituri invite les populations au calme.

Le lieutenant Jules Ngongo leur demande néanmoins de se mettre en lieu sûr, car la région est une zone opérationnelle.

Ces opérations conjointes interviennent après la réunion organisée samedi 16 avril à Bunia entre le chef d’Etat-major de la RDC, général Célestin Mbala Musense et son homologue de l’Ouganda, général Wilson Mbandi.

C’est depuis 2015 que les services des renseignements et de sécurité avaient signalé la présence des ADF, en Ituri.

Ces rebelles ont commis plusieurs exactions contre les populations civiles de ce coin du pays.

Ils sont également accusés d’avoir tué des centaines de personnes et contré plusieurs autres à quitter cette région.



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.