2ème édition de la Conférence Africaine Pour La Paix à Nouakchott du 8 au 10 février 2022
2ème édition de la Conférence Africaine Pour La Paix à Nouakchott du 8 au 10 février 2022
À LA UNECommuniqué Presse

2ème édition de la Conférence Africaine Pour La Paix à Nouakchott du 8 au 10 février 2022

Sous le haut patronage et la participation de Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, Président de la République Islamique de Mauritanie, la Conférence Africaine Pour La Paix aura pour thème « Offrir la paix au monde ». Plus de 300 personnalités politiques et religieuses du monde sont attendues.

2ème édition de la Conférence Africaine Pour La Paix à Nouakchott du 8 au 10 février 2022
2ème édition de la Conférence Africaine Pour La Paix à Nouakchott du 8 au 10 février 2022

2ème édition de la Conférence Africaine Pour La Paix à Nouakchott du 8 au 10 février 2022

Communiqué

2ème édition de la Conférence Africaine Pour La Paix à Nouakchott du 8 au 10 février 2022

Cet événement international qui se déroule sur 3 jours, 8 au 10 février 2022, est organisé par le Forum d’Abu Dhabi pour la Paix, avec la participation du gouvernement de la République Islamique de Mauritanie. Il vise à être une plate-forme d’échange d’expériences entre les autorités religieuses du continent africain et un espace de discussion et de débat sur les questions de paix et de réconciliation en Afrique.

La Conférence Africaine Pour La Paix 2022, sous le thème « Promouvoir la paix dans le monde », sera l’occasion de faire le point sur la menace de l’extrémisme et le terrorisme. Les orateurs se sont aussi assignés des objectifs concrets, au nombre desquels : Comment promouvoir la paix ? Comment mettre fin aux guerres civiles ? Comment prévenir l’extrémisme et le terrorisme ? Comment renforcer le rôle des États ? Quels sont les modèles qui peuvent aider dans la mise en place des mécanismes prévus ? Comment développer les capacités de dialogue et de communication des autorités religieuses pour leur permettre de jouer leur rôle face aux discours extrémistes ?

Cette conférence sera l’occasion d’élaborer des propositions pratiques, de nature à contribuer au raffermissement des liens de coopération entre les différents acteurs publiques et politiques et les initiatives des leaders religieux pour la promotion de la paix et de la stabilité sur tous les territoires africains.

L’événement verra la présence exceptionnelle de Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, Président de la République Islamique de Mauritanie. Et celle du Grand Mufti des Emirats, président du forum d’Abu Dhabi pour la paix, Son Excellence le cheikh Abdallah Ibn Bayyah.

Et plus de 300 experts venus de plus de 40 pays à travers le monde sont attendus lors de cette deuxième édition. Parmi lesquels :

– Son Excellence M. Rashad Hussain, ambassadeur de la liberté religieuse
– M. Adama Dieng, expert indépendant de l’ONU chargé de surveiller la situation des droits de l’homme au Soudan (Sénégal)
– Dr. Mohamed Mokhtar Gomaa Mabrouk, ministre des affaires religieuses (Egypte)
– Dr. Brahim Chaibi, ministre des affaires religieuses (Tunisie)
– Dr Mahamadou KONE, ministre des affaires religieuses et du culte (Mali)
– M. Alain Antil, chercheur et le directeur du Centre Afrique Subsaharienne de l’Ifri (France)
– L’imam Ousmane Diakité, président du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires religieuses (Côte d’Ivoire)
– Mme Mutesi Oliver, Vice-Présidente East Africa Pan African Youth Union – PYU (Ouganda)
– M. Aliou oumarou, Président du conseil national de la jeunesse (Niger)

Les trois journées seront structurées autour de débats riches sur les thématiques suivantes :

– Afrique – la situation actuelle
– Déconstruire le discours extrémiste : les concepts de la Charia, entre normes et erreurs méthodologique
– Le patrimoine africain, une source de paix
– Dialogues, réconciliations et promotion de la paix communautaire
– L’avenir de l’Afrique – instruire l’ignorant et donner du travail au chômeur

La Conférence Africaine Pour La Paix 2022 est une opportunité de combiner l’encadrement scientifique des valeurs de coexistence et de tolérance avec l’élaboration d’initiatives pratiques, qui contribuent à promouvoir la paix et à protéger les sociétés contre le danger de l’extrémisme et du terrorisme. Elle permettra également le renforcement des liens de coordination et de coopération entre les Oulémas et la création d’un cadre institutionnel permanent pour une action de terrain concertée.

 

Contact presse :

Benjamin Mampuya
benjamin@compagniegenerale.fr
+33 (6) 32 12 96 51

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.