Soupçons de fraude électorale à Maurice: la justice ordonne un recomptage dans une circonscription
Afrique

Soupçons de fraude électorale à Maurice: la justice ordonne un recomptage dans une circonscription


C’est exceptionnel dans la vie démocratique à Maurice, pays où les législatives se tiennent régulièrement tous les cinq ans et où les résultats sont respectés par tous. Face à des soupçons de fraude aux dernières législatives et plusieurs contestations formelles, la Cour suprême de Maurice a ordonné, vendredi 21 janvier, un nouveau décompte des voix dans une circonscription. Elle intervient après un procès mené par une candidate battue et pourrait secouer tout un modèle.

Cette décision de la Cour suprême de Maurice a eu l’effet d’un coup de tonnerre, dans les institutions démocratiques du pays, notamment dans les rangs de la commission électorale, institution jusque-là pleinement respectée. Deux juges de la Cour suprême ont constaté des irrégularités et des inconsistances graves dans une circonscription, aux dernières législatives, en novembre 2019.

Il s’agit de la circonscription urbaine Stanley Rose-Hill où une candidate, battue par un écart de 94 voix seulement, a décidé de saisir la justice.

La Cour suprême de Maurice a trouvé justifiées les interrogations de Jenny Adebiro.

Dans un jugement de onze pages, elle estime qu’exceptionnellement un nouveau décompte est nécessaire, au motif que des bulletins de vote non valides ont possiblement pesé dans l’issue du scrutin.

Un nouveau décompte des voix devrait avoir lieu dans une semaine. Le résultat peut révéler, au mieux, l’usure d’un système, au pire, une fraude électorale.

RSA avec RFI, correspondant à Port-Louis, Abdoollah Earally



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.