Saisie d’effets militaires à Butembo : l’armée fixe l’opinion
Afrique

Saisie d’effets militaires à Butembo : l’armée fixe l’opinion


Aucune tenue des forces armées engagées sur les lignes des fronts n’a été piratée, a déclaré le porte-parole des opérations Sokola 1 dans la région de Beni, capitaine Anthony Mwalushayi. Il réagissant ainsi aux alertes de la société civile ainsi que le conseil urbain de la jeunesse après qu’un colis avec des effets militaires a été saisi à Butembo puis amené à Beni par les services de renseignements.

Le capitaine Anthony Mwalushayi indique que le propriétaire de ce colis est entre les mains des forces de l’ordre :

« Ce ne sont pas d’abord les tenues de l’armée ougandaise comme parlent beaucoup de gens. Ce sont des effets militaires, bien sûr, mais achetés par les individus, pour quelle fin ? On ne sait pas. D’abord, c’est le responsable même du service de renseignement qui est parti sur terrain pour vérifier. On a d’abord interpellé le propriétaire qui a amené ce petit colis à Butembo et il est directement ici à Butembo en train d’être auditionné pour savoir les motivations, l’intention qui l’avait poussé à faire ça. »

Cette saisie n’a rien à voir avec les opérations militaires en cours dans la région, a indiqué l’officier, avant de poursuivre : « Ne cherchons pas à stigmatiser les choses, ne cherchons pas à voir toujours le mal partout. »

Selon lui, il est très tôt de confirmer qu’il s’agit de tenue militaire de tel pays ou tel pays.

 
 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.