Afrique

Oxfam lance la stratégie de plaidoyer et d’influence


Le Coordinateur régional du projet de Renforcement de la résilience et de la cohésion sociale dans les zones frontalières du Niger et du Tchad Yahaya Awaiss a présidé ce jeudi au lancement de la stratégie et plaidoyer et d’influence.

L’atelier de lancement de la stratégie de plaidoyer et d’influence lancé dans le cadre du projet de Renforcement de la résilience et de la cohésion sociale dans les zones frontalières du Niger et du Tchad (Recosoc) a réuni entre autres des représentants des organisations de la société civile, des leaders religieux et coutumiers. « Ce projet vise à améliorer d’une part la sécurité alimentaire et nutritionnel ainsi que la cohésion sociale dans les régions les plus fragile du Niger et du Tchad », précise le coordinateur régional Yahaya Awaiss.

Pendant 2 ans, plusieurs activités ont été mis en œuvre dans les provinces concernées du Tchad à savoir le Kanem, le Lac au Tchad mais aussi les et d’Agadez et Diffa au Niger,.

La stratégie d’influence est élaboré de manière conjointe, participative, active et coopérative entre les différents acteurs. « Aujourd’hui nous allons définir la priorité pour cette année », ajoute le coordinateur régional.

D’un montant de 4 ans, ce projet financé par l’Union Européenne (UE) à hauteur de 12,7 millions d’Euro, environ 8 milliards de francs Cfa à travers le Programme de Développement d’Urgence (Pdu) pour la stabilisation des zones fragiles transfrontalières du Niger et du Tchad.

Fondé sur une approche d’intervention multisectorielle intégrant la résilience et la cohésion sociale des communautés cibles dans les 2 pays d’intervention, le projet de Renforcement de la résilience et de la cohésion sociale dans les zones frontalières du Niger et du Tchad (Recosoc) est piloté par un consortium d’Ong à savoir Care International, International Alerte et Oxfam au Tchad.



Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.