Masisi : des conflits miniers opposent l’entreprise SMB aux creuseurs artisanaux à Rubaya
Afrique

Nord-Kivu : des écoles menacées par les inondations à Masisi


Plusieurs établissements scolaires de la chefferie des Bahundé sont menacés d’écroulement. Cette alerte a été lancée jeudi 13 janvier sur Radio Okapi, par le noyau de la société civile du groupement Muvunyi-Shanga, dans la chefferie des Bahunde.

Ces écoles primaires et secondaires sont dans une situation d’extrême urgence qui demande une intervention.  D’après des habitants de Bahunde, cette situation est due aux inondations dans des vallées engorgées, soit à cause des rivières en crue, surtout pendant cette période pluvieuse.  

La société civile locale cite l’Institut Kitshanga de Renga, près de Bweremana, par exemple. Le bureau de l’école ainsi que deux classes ont déjà été évacués et leurs pensionnaires obligés de se faire sous-loger dans des classes voisines, elles-mêmes menacées par la Rivière Renga.  

Zaiga Hama, président de la société civile du groupement Muvunyi-Shanga, précise que cet endroit est souvent en crue, exposant toujours davantage les bâtiments scolaires.  

Cette situation nécessite des solutions urgentes, selon lui. D’autres cas similaires sont signalés notamment l’Ecole primaire islamique de Shasha ou l’Institut Kihindo, vers Bweremana. Des écoles très menacées par des torrents qui se créent spontanément en cette période pluvieuse.  

Dans ces écoles, des rivières entières traversent parfois des bâtiments scolaires, tant et si bien que les cours restent suspendus ; quitte à les reprendre le lendemain si la météo le permet. 

 Cette situation est récurrente dans la chefferie des Bahunde, située au bord du lac Kivu et vers où convergent tous les ruisseaux et autres torrents crées par les eaux pluviales.  

La société civile des Bahunde demande aux autorités provinciales et aux humanitaires, de reconstruire ces écoles ailleurs, mais sur les mêmes sites, pour raison d’espace constructible.

 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.