Afrique

Ituri : les déplacés de Djaiba remercient la MONUSCO pour son intervention contre l’incendie de leur camp


Ituri : les déplacés de Djaiba remercient la MONUSCO pour son intervention contre l’incendie de leur camp

Les déplacés du camp Djaiba, à Djugu, remercient les casques bleus de la MONUSCO qui sont intervenus samedi 22 janvier pour maitriser l’incendie qui s’était déclaré dans leur camp, situé à quelques mètres de la base militaire des soldats Népalais de la MONUSCO dans cette région de la province de l’Ituri.

Dans une interview accordée à Radio Okapi le même jour après cet incendie, le secrétaire du site des déplacés de Djaiba, Désiré Baluma a, au nom de ces derniers, exprimé sa gratitude à ces soldats de la mission onusienne. Grace à eux, aucun dégât humain n’a été déploré.

« Nous avons évité le pire grâce à l’intervention de la MONUSCO », s’est-il exclamé. 

Le feu dont l’origine n’est pas encore connue a, tout de même, détruit 5 abris et des biens de déplacés.

« Nous remercions la MONUSCO qui nous a permis d’éviter le pire. Surtout qu’il y a un vent fort qui souffle en ce moment. Le feu aurait pu faire beaucoup de dégâts et consumer beaucoup de cases. Grâce à leurs camions-citernes, le feu a été rapidement maitrisé en minute », a déclaré Desiré Baluma. 

Le camp de Djaiba, situé à 85 km de Bunia, héberge plusieurs milliers de déplacés qui avaient fui les atrocités des groupes armés dans la région de Fataki et ses environs.



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.