Ituri : 4 civils tués à Djugu à la suite d’une incursion des CODECO
Afrique

Ituri : 4 civils tués à Djugu à la suite d’une incursion des CODECO


Quatre personnes ont été tuées, à bout portant tandis que, quatre autres ont été blessées, dont un enfant de 3 ans qui a été amputé de sa jambe, à la suite de l’incursion le jeudi 13 janvier dans la soirée, de la milice CODECO à Sebaido, territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri. 

Des CODECO munis de fusils et d’armes blanches, avaient pris d’assaut le village Sebaido situé à 2 kilomètres du centre de Kilo, créant ainsi, une grosse panique dans la population. 

Parmi les morts, l’on compte, deux femmes. L’on note également des scènes de pillage de boutiques ainsi que de bétail, a précisé un notable local contacté par Radio Okapi. 

Dans leur fuite, quatre civils ont été atteints par balles. 

Plusieurs autres sources locales indiquent que l’armée est à la poursuite de l’ennemi depuis le jeudi soir. 

Pour sa part, Vital Tungulo, un leader communautaire local, demande à la MONUSCO de dépêcher une équipe d’urgence sur le terrain pour évacuer les malades qui, dit-il, sont dans un état critique. 

De son côté, la Task force pour la paix, une structure dépêchée par le Chef de l’Etat en Ituri pour sensibiliser les groupes armés à désarmer, condamne cette nouvelle attaque qui a ciblé les civils. 

Les habitants et notables de cette partie du territoire demandent à l’armée d’accentuer la traque de tous les inciviques qui endeuillent la province de l’Ituri, depuis plusieurs années maintenant.  

Les Forces armées de la RDC n’ont pas encore réagi à cette attaque de la CODECO.  



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.