Congo/Infrastructures : Le Port autonome de Pointe-Noire se dote d’un siège administratif moderne
Afrique

Congo/Infrastructures : Le Port autonome de Pointe-Noire se dote d’un siège administratif moderne



Congo/Infrastructures : Le Port autonome de Pointe-Noire se dote d’un siège administratif moderne

POINTE-NOIRE, 23 JAN (ACI) – Le Président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso, a inauguré, le 22 janvier dans la capitale économique, le siège administratif moderne du Port autonome de Pointe-Noire (Papn), afin de mettre le personnel dans de meilleures conditions de travail et d’offrir des prestations de qualité aux usagers.

Le projet de construction de cet immeuble d’un coût total de 25 milliards 537 millions de Fcfa a été financé à 60% par l’Etat congolais et à 40% par budget du Port. Construit sur une surface de 15.787 m² en béton armé de haute résistance capable d’affronter les attaques de l’air marin, ce bâtiment de la catégorie des IGH culmine à 74 mètres de hauteur.

Faisant la présentation de la fiche technique de cet édifice, le ministre de l’Aménagement du territoire, des infrastructures et de l’entretien routier, M. Jean Jacques Bouya, a fait savoir que l’ossature de ce bâtiment est articulée sur 17 niveaux, dont un sous-sol dédié aux locaux techniques et un rez-de-chaussée abritant la salle de conférence d’environ 600 places.

A cela s’ajoute les espaces d’accueil surmontés de 15 étages destinés principalement aux espaces à usage de bureaux et un hall de 340 m². Du premier au 12ème étage, on dénombre 106 bureaux. Le Treizième étage, quant à lui, abrite le staff de la direction générale. En ce qui concerne les équipements de mobilité, cet édifice compte sept ascenseurs d’une capacité maximum de 13 personnes, a-t-il poursuivi.

Congo/Infrastructures : Le Port autonome de Pointe-Noire se dote d’un siège administratif moderne
Le Chef de l’État, M. Denis Sassou-Nguesso, inaugurant le siège du port autonome de Pointe-Noire

Pour ce qui est des aménagements extérieurs, a-t-il ajouté, ce bâtiment compte des aires aménagées en parkings d’une capacité totale de 150 voitures, avec des places réservées pour les personnes à mobilité réduite ; une mini station d’épuration des eaux usées, d’une capacité de 55 m3/heure, soit 800 personnes/jour ; et un mur de clôture de 1.000 mètres linéaires avec deux entrées principales et des postes de contrôle munis de dispositifs de contrôle modernes.

Dans son discours de circonstance, le ministre des Transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, M. Jean Marc Thystère Tchicaya, a salué l’engagement du Chef de l’Etat pour la réalisation des projets dudit Port, qui va permettre à cette structure de devenir l’un des principaux pôles de développement économique géostratégique et un puissant moteur d’intégration sous-régionale.

«La politique de modernisation des infrastructures enclenchée depuis quelques années sous l’impulsion du Chef de l’Etat congolais nous permet de toucher du doigt les différentes avancées. Aujourd’hui, se dresse devant nous la plus haute tour de la ville de Pointe-Noire», a-t-il déclaré.

Démarrés en octobre 2012, les travaux de cet immeuble, réalisés par l’entreprise China Géo-Engineering Corporation International et contrôlés par le Bureau Veritas Congo, ont été arrêtés temporellement en 2015, du fait des contraintes financières, avant de reprendre en 2019. (ACI/Grace Dinzebi)



Avec ACI (AGENCE CONGOLAISE D’INFORMATION)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.