Congo/Économie : L’Unoc se dote d’un comité de femmes entrepreneuses 
Afrique

Congo/Économie : L’Unoc se dote d’un comité de femmes entrepreneuses 



Les six membres élus, le directeur de cabinet de la ministre en charge des Pmes, le président de l'Unoc et l'un des vice-présidents de l'Unoc

Brazzaville, 22 Jan (ACI) – L’Union patronale des opérateurs économiques du Congo (Unoc) a mis en place, le 22 janvier à Brazzaville, un comité de femmes dirigeantes d’entreprises, en vue de les rassembler autour d’un réseau relationnel unique et actif.

Ce comité de six membres élus pour deux ans est présidé par Mme Sandrah Ossa Epitsio Kaba, directrice générale de la société de prestation de services financiers (Presf). Il dispose d’une vice-présidente, Mme Sylvie Bokamba Yangouma ; d’une coordonnatrice du bureau exécutif, Mme Rose Paraiso ; d’une coordonnatrice adjointe, Mme Véronique Niongo ; d’une secrétaire générale, Mme Jamila Babaoui ; et d’une conseillère exécutive, Mme Aurore Olandzobo.

Il compte, entre autres, œuvrer pour l’accompagnement des dirigeantes d’entreprises dans le quotidien, le développement des partenariats avec des institutions nationales et internationales, des organisations professionnelles et des organismes financiers ainsi que porter la parole des cheffes d’entreprises.

Intervenant à cette occasion, Mme Ossa Epitsio Kaba a précisé que ce comité prône le changement du logiciel mental des femmes en les poussant vers l’entreprenariat. De même, il compte défendre les intérêts des femmes entrepreneuses, comprendre leurs problèmes et essayer de les résoudre avec l’apport de tous les membres.

Selon elle, l’économie congolaise ne se développera pas sans l’apport de la femme, d’où la nécessité pour elle d’en être consciente.

Parmi les axes prioritaires dudit comité, a-t-elle indiqué, figurent la sensibilisation et l’encouragement. Il s’agit d’inciter les femmes entrepreneuses à davantage d’initiatives et de les aider à cultiver leurs affaires, afin d’avoir des projets viables susceptibles d’être accompagnés.

En outre, elle a fait part de sa confiance dans la mise en œuvre de la feuille de route du comité par rapport à la constitution des membres de cet organe, parce qu’il est composé de femmes pourvues de savoir-faire, entrepreneuses et dirigeantes de sociétés capables de cerner les difficultés que connaissent les femmes au quotidien.

Par ailleurs, Mme Ossa Epitsio Kaba a signifié qu’une campagne d’enrôlement et d’identification des femmes maraîchères a été lancée, en vue de les rassembler dans un groupement d’intérêt économique.

Pour le président de l’Unoc, M. Jean Daniel Ovaga, la création de ce comité, qui intègre la composante dans la conquête des champions, fait partie des sept leviers de la feuille de route de l’Unoc. A son avis, le Congo se portera mieux si le leadership féminin s’impose. «Nos sœurs, nos épouses et nos mères sont génétiquement, structurellement, moralement, mentalement et managérialement formatées pour ce leadership», a-t-il poursuivi.

Congo/Économie : L’Unoc se dote d’un comité de femmes entrepreneuses 
Les officiels au cours de la cérémonie

Sur ce, il a exhorté les entreprises tant étatiques, para étatiques que privées à rejoindre leur vision pour permettre au secteur privé de prendre toute sa place. «C’est ensemble en participant, en construisant et en avançant que nous atteindrons cet objectif du Congo de demain», a dit M. Ovaga.

De son côté, le directeur de cabinet de la ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’artisanat et du secteur informel, M. Prince Bahamboula, a rassuré le comité que son département est à la disposition du réseau des femmes entrepreneuses. «La gouvernance de la ministre de tutelle est celle de la co-construction et de la proximité», a-t-il souligné.

Ainsi, il a fait savoir que sous peu le ministère en charge des Pme va opérationnaliser le statut de l’entreprenant, un statut de transition entre le formel et l’informel, visant à garantir l’exonération fiscale et parafiscale en réduisant le coût de création d’entreprise, afin de faciliter l’intégration progressive de ces actrices et championnes de l’économie nationale.

La mise en place du comité de femmes entrepreneuses s’est déroulée sur le thème «Penser équitablement, bâtir intelligemment et innover pour le changement, avec comme sous bassement le leadership féminin». (ACI/Berninie Dédé Massamba)

 

 



Avec ACI (AGENCE CONGOLAISE D’INFORMATION)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.