Afrique Centrale/Economie : Brazzaville abritera du 6 au 10 décembre la 37ème session du Cie
Afrique

Afrique Centrale/Economie : Brazzaville abritera du 6 au 10 décembre la 37ème session du Cie



Afrique Centrale/Economie : Brazzaville abritera du 6 au 10 décembre la 37ème session du Cie

BRAZZAVILLE, 03 DEC (ACI) – Les hauts fonctionnaires et experts du Comité intergouvernemental (Cie) pour l’Afrique centrale vont prendre part, du 6 au 10 décembre prochain à Brazzaville, à la 37ème session dudit comité, en vue de débattre des enjeux du développement de la sous-région, a fait savoir le responsable du bureau sous-région de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies (Cea) pour l’Afrique centrale, M. Jean Luc Mastaki Namegabe.

Il a fait cette annonce à l’issue de l’audience que lui a accordée la ministre de l’Economie, du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Mme Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas. A cette occasion, M. Mastaki Namegabe a indiqué que pour la Cea, ces enjeux du développement de la sous-région visent la promotion non seulement d’une croissance inclusive, mais également la diversification de l’économie et l’industrialisation.

«Notre sous-région a été longtemps caractérisée par une croissance portée par le commerce des matières premières, notamment le pétrole, pour un certain nombre de pays et dont les fluctuations des cours ont fini par installer une vulnérabilité macro-économique », a-t-il souligné.

Afrique Centrale/Economie : Brazzaville abritera du 6 au 10 décembre la 37ème session du Cie
le ministre en charge du plan et le responsable du bureau sous-région de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies

Sur ce, il a relevé que la politique de la Cea œuvre pour la transformation de ces économies à travers une industrialisation qui donne de la valeur ajoutée à ces matières premières et qui permet aux pays de pouvoir s’isoler des chocs exogènes qui sont liés aux fluctuations des prix des matières premières.

Au cours de ces assises, les experts vont discuter sur ces questions et sur la stratégie commune pour bâtir une sous-région qui soit non seulement en croissance robuste et aussi résilient par rapport à ces chocs des fluctuations.

Ces discussions, a précisé Mastaki Namegabe, porteront également sur le leadership transformationnel pour la diversification économique. «Lorsque l’on parle de leadership, nous sommes en train de parler de la trilogie leadership public, privé et société civile», a-t-il dit.

«Nous posons de vraies questions. Quelles sont les approches qui permettront de faire en sorte que les capitaux de nos industries leadership privé puissent porter cette ambition de transformation de ces économies. Quelles sont les conditions des écosystèmes que les pouvoirs publics doivent mettre en place pour que l’industrialisation devienne une réalité, mais aussi pour la société civile, comment faire en sorte que cette industrialisation soit portée par une dynamique de coalition sociale»,  a-t-il poursuivi.

En outre, il a espéré que cette rencontre débouchera sur des recommandations susceptibles de permettre à la sous-région tout entière et au Congo d’avancer sur l’ambitieux chantier de transformation industrielle.

Les participants à la 37ème session du Cie proviennent de tous des pays de l’Afrique centrale, a-t-on appris. (ACI/Marlyce Tchibinda Batchi)



Avec ACI (AGENCE CONGOLAISE D’INFORMATION)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.