Violences faites aux femmes:Ali Bongo Ondimba siffle la fin de la recréation
Gabon

Violences faites aux femmes:Ali Bongo Ondimba siffle la fin de la recréation


Libreville, Jeudi 25 Novembre 2021 (Infos Gabon) – Le président gabonais annonce l’entrée en vigueur ce jeudi 25 novembre 2021 du nouveau Code du travail garantissant une meilleure protection de la gent féminine.

Les femmes resteront toujours les protégées d’Ali
Bongo Ondimba. Dans le cadre de l’opération Orangez Le Monde : mettre
fin aux violences faites aux femmes, le président de la République annonce l’entrée
en vigueur d’une nouvelle législation visant à protéger davantage la gent
féminine. « A partir de ce jeudi 25 novembre et jusqu’au 10 décembre se
déroule l’opération Orangez Le Monde : mettre fin aux violences faites aux
femmes. Mobilisez-vous toutes et tous ! Ce combat est celui des femmes et des
hommes. Comme un symbole, ce jour correspond à la publication au Journal
officiel du nouveau Code du travail dont les dispositions garantissent une
meilleure protection des femmes tout en assurant une stricte égalité entre
elles et les hommes », a indiqué le chef de l’Etat sur sa page Facebook. Cette
sortie intervient à l’occasion de la célébration ce jeudi de la Journée internationale pour l’élimination de la violence
à l’égard des femmes.

Sur son compte Twitter, le porte-parole de la présidence de la République a tenu à saluer toutes les initiatives prises par le couple présidentiel gabonais en faveur des femmes. « Décennie de la femme, Gabon Egalité… Grâce au Président de la République et aux acteurs de la société civile comme la Fondation Sylvia Bongo Ondimba, le Gabon est l’un des pays qui lutte le plus contre les violences faites aux femmes et pour l’égalité femme-homme »,souligne Jessye Ella Ekogha. Il en veut pour preuve patente « le nouveau Code du travail publié ce jour en est la preuve ».

FIN/INFOSGABON/SM/2021

Copyright Infos Gabon



Avec Info Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.