RDC : Sama Lukonde dépose le projet de budget 2022 évalué à 10 milliards USD
Afrique

RDC : 375 millions USD alloués aux élections dans le budget 2022


Trois cent soixante-quinze millions de dollars américains sont alloués dans le budget 2020, pour la tenue des élections. Le Premier ministre, Sama Lukonde, a fait cette annonce lundi 15 novembre, lors de la présentation à l’Assemblée nationale du projet de loi des finances.

Selon lui, le gouvernement est déterminé à consolider le processus démocratique en RDC.

Estimé à 10 milliards de dollars, cette loi des finances est accès sur le fonctionnement des institutions, le social de la population, la santé, l’éducation ainsi que les investissements dans le secteur des infrastructures et de l’agriculture, explique Sama Lukonde,

« Le gouvernement de la République entend marquer sa volonté de donner suite à ses engagements. Comme vous le savez, la constitution de la réserve de 500 milliards de francs congolais pour l’exercice 2022, destinés aux premières élections électorales et les 250 milliards pour le début du recensement et l’identification de la population est un signal fort pour la poursuite de l’ancrage démocratique », a poursuivi M. Lukonde.

Il dit reconnaitre que les Congolais sont très préoccupés et attendent des résultats palpables.

« Nos compatriotes ne croient plus aux intentions et dormes, ils veulent vivre dans le vécu quotidien le changement », a fait savoir Sama Lukonde.

Le Premier ministre dit avoir noté avec satisfaction l’augmentation des recettes fiscales en dépassement des assignations depuis l’avènement de son gouvernement. Ce qui lui a permis de présenter une Loi des Finances rectificative en augmentation.

Dans la configuration du projet de loi des finances 2022, le Chef du gouvernement, a renseigné qu’il contient un budget présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur de 20.730,1 Milliards de Francs congolais qui, par rapport au budget initial de l’exercice 2021 chiffré à 14.620,5 Milliards de Francs, réalise un taux d’accroissement de 41,8%.

Pour atteindre le niveau des recettes courantes projeté dans ce budget 2022, le gouvernement entend proposer des mesures fiscales et administratives basées notamment sur les recettes douanières, les recettes des impôts et les recettes non fiscales non sans oublier la lutte contre la fraude et la corruption qui sera renforcée.



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.