Marche pour le climat dans le monde : les manifestants demandent des actes !
6 novembre 2021 - Marche pour le climat à Paris
À LA UNEFrance

Marche pour le climat dans le monde : les manifestants demandent des actes !

COP26, des milliers de personnes se sont rassemblées les 5 et 6 novembre 2021, à Paris, Séoul, Sydney, Melbourne, Londres, Glasgow, Mexico pour protester contre l’absence d’action mondiale pour lutter plus efficacement contre le dérèglement climatique.

Marche pour le climat dans le monde : les manifestants demandent des actes !
6 novembre 2021 – Marche pour le climat à Paris

Contenir le réchauffement

 Pendant deux journées consécutives, les 5 et 6 novembre, des manifestants, en particulier des jeunes, sont descendus dans la rue pour demander aux dirigeants présents à la COP26, d’agir concrètement contre le réchauffement climatique qui a pour conséquence l’augmentation des gaz à effet de serre.

Marche pour le climat dans le monde : les manifestants demandent des actes !
COP26 – Glasgow, mobilisation mondiale pour le climat

Parmi ceux qui se sont rassemblés à Glasgow samedi, il y avait des militants indigènes et de nombreux jeunes des pays du Sud. En effet, malgré les faibles émissions de ces régions, ils font partie de ceux qui sont le plus durement touchés par les effets du changement climatique. L’Inde, la Chine, les États-Unis et l’Union européenne, sont responsables de plus de 40 % des émissions mondiales de CO2. Quant à l’Afrique, n’est responsable que de 3 % des émissions de CO2.

Marche pour le climat dans le monde : les manifestants demandent des actes !
Des dizaines de milliers de manifestants pour le climat ont bravé samedi pluie diluvienne et rafales de vent à Glasgow, épicentre d’une mobilisation mondiale pour exiger des dirigeants

Les engagements doivent être respectés

Les militants affirment que les engagements mondiaux en matière de réduction des émissions de carbone ne sont pas suffisants. Au cours de la première semaine de la conférence, plus de 20 nations se sont engagées à abandonner le charbon au profit des énergies propres.

Un certain nombre de banques de premier se sont engagées à cesser de soutenir les usines qui fonctionnent au charbon. Les militants font pression sur les dirigeants mondiaux, pour qu’ils prennent des mesures afin que la planète ne se réchauffe pas de plus de 1,5 degré Celsius (2,7 degrés Fahrenheit) par rapport aux niveaux préindustriels.

Cette modalité figurait déjà dans l’accord de Paris, mais depuis lors, le monde n’est pas sur la bonne voie pour atteindre cette norme. Ralentir la disparition des forêts est un autre objectif qui a été au centre de la conférence. Jusqu’à présent,

26 pays ont accepté de mettre en œuvre des politiques visant à rendre les pratiques agricoles plus durables.

Marche pour le climat dans le monde : les manifestants demandent des actes !
Tweet de M. Alok Sharma, homme politique britannique, Président de la COP26

« Si nous voulons limiter le réchauffement climatique et maintenir l’objectif de 1,5C, alors le monde doit utiliser les terres de manière durable et mettre la protection et la restauration de la nature au cœur de tout ce que nous faisons« , a déclaré Alok Sharma, président de la COP26, dans un communiqué samedi.

Paroles, paroles…
Marche pour le climat dans le monde : les manifestants demandent des actes !
Tweet de Greta Thunberg, militante écologiste suédoise

Certains s’inquiètent du manque d’action lors du sommet, et de nombreux jeunes militants estiment que leurs préoccupations ne sont pas prises au sérieux.

Lors d’un rassemblement à Glasgow samedi, la célèbre militante écologiste suédoise, Greta Thunberg, a reproché aux dirigeants mondiaux de ralentir les progrès. « Ce n’est pas un secret que la COP26 est un échec », a-t-elle déclaré.

«  Il devrait être évident que nous ne pouvons pas résoudre une crise avec les mêmes méthodes qui nous ont mis dedans en premier lieu, et de plus en plus de gens commencent à s’en rendre compte et beaucoup commencent à se demander »« Que faudra-t-il pour que les gens au pouvoir se réveillent ?« 

Elle a en suite décrit la conférence comme un « événement de relations publiques » et un « festival mondial du greenwash« , au cours duquel les dirigeants peuvent dire toutes les bonnes choses sans que leurs gouvernements n’agissent réellement. « Nous devons immédiatement procéder à des réductions drastiques des émissions annuelles, comme jamais le monde n’en a connu », a-t-elle déclaré.

Et sur son compte twitter, ce 7 novembre,  elle poursuit son plaidoyer : « Si nous ne parvenons pas à réduire les émissions à la source de manière immédiate, radicale, sans précédent et annuelle, cela signifie que nous échouons face à cette crise climatique. « Petits pas dans la bonne direction« , « faire quelques progrès » ou « gagner lentement » équivaut à perdre. »

Marche pour le climat dans le monde : les manifestants demandent des actes !
6 novembre 2021 – Marche pour le climat à Paris
Pour la justice climatique, pour les droits des peuples, pour un autre futur, s’étaient quelques-unes des revendications de la marche pour le climat à Paris.

DBNEWS
7/11/2021

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.