Gabon : Battu d’une seule petite voix à la présidence de l’Union nationale, Paul-Marie Gondjout ne cache plus ses ambitions pour la présidentielle
Gabon

Gabon : Battu d’une seule petite voix à la présidence de l’Union nationale, Paul-Marie Gondjout ne cache plus ses ambitions pour la présidentielle


Paul-Marie Gondjout saluant ses partisans le 1er novembre 2021 © Facebook


Le candidat malheureux à la tête de l’Union nationale a réuni hier lundi 22 novembre ses anciens colistiers. Tout en multipliant les piques contre son ex-rivale, Paulette Missambo, qu’il avait qualifié d’ « adversaire » et dont ses partisans ont du mal à reconnaître la victoire, « PMG » n’a pas fait mystère de ses ambitions pour l’élection présidentielle. 

« Contrairement à ce qui est dit ça et là (de la part des proches de la nouvelle présidente de l’UN), Paul-Marie (Gondjout) ressort en réalité renforcé du scrutin du 13 novembre dernier », confie un de ses lieutenants qui a participé à cette réunion et qui souligne que « l’UN est au moins à 50 % rangé derrière (son) leader ». 

« A demi-mots, Paul nous a fait comprendre qu’il se porterait candidat au nom du parti à la présidence de la République. Pour moi, ce serait tout à fait légitime, une évidence même », explique-t-il.

Et d’argumenter : « D’abord, Paulette (Missambo) a 71 ans. Elle ne peut plus incarner l’avenir. Ensuite, elle doit tendre la main à notre camp car nous représentons 50 % des forces vives de l’UN. Enfin », conclut-il », « Paulette n’a pas véritablement le choix. Si elle ne nous tend pas la main (comprendre, si elle n’accepte pas de valider la candidature de Paul-Marie Gondjout à l’élection présidentielle sous les couleurs de l’UN), notre parti risque purement et simplement d’imploser ». 

Acquise de haute lutte, mais à l’issue d’un vote très controversé lors d’un congrès le 13 novembre dernier (par une seule voix d’écart sur 654), la victoire de Paulette Missambo pourrait s’avérer être une victoire à la Pyrrhus. De celle qui laisse un goût amer quelques mois plus tard.



Avec LaLibreville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.