Gabon : Quelle(s) différence(s) entre le Coordonnateur général des affaires présidentielles et le Haut-commissariat créé pour épauler le président de la République ?
Gabon

Gabon : Quelle(s) différence(s) entre le Coordonnateur général des affaires présidentielles et le Haut-commissariat créé pour épauler le président de la République ?


Le président Ali Bongo Ondimba lors du conseil des ministres du lundi 13 septembre 2021 © DR


Le départ de Noureddin Bongo Valentin de son poste de coordinateur général des affaires présidentielles, acté lors du Conseil des ministres du lundi 13 septembre, a entrainé la mise en place d’un Haut-Commissariat de la République dont la mission est d’assister le chef de l’Etat dans « l’évaluation, le suivi et la mise en œuvre de son action politique ». Voici l’extrait du communiqué final du Conseil des ministres qui en détaille de manière exhaustive les prérogatives. 

« L’ordonnance portant création du  Haut-Commissariat de la République est prise en application des dispositions des articles 47 et 52 de la Constitution.

(…) Le Haut Commissariat de la République est un organe qui  assiste le Président de la République dans  l’évaluation, le suivi, la mise en œuvre de son action politique.

A ce titre, le Haut-Commissariat de la République est notamment chargé :

– d’engager, dans le cadre des prérogatives reçues du Président de la République, les missions de suivi, d’observation et de relais de son action politique ;

– d’interagir avec les institutions politiques et les acteurs de la vie publique sur la stabilité et les modalités de maintien des valeurs démocratiques ;

– d’assurer une veille sur l’état de la situation politique au niveau national avec l’ensemble des acteurs de la vie politique ;

– de proposer les modalités de réalisation de  l’Action Politique du Président de la  République ;

– de dresser des rapports et bilans de l’activité  politique du Président de la République ;

– promouvoir l’animation du débat politique auprès des populations dans le cadre des  prérogatives qui lui sont conférées.

Le Haut-Commissariat de la République est ainsi  rattaché au Président de la République à qui les membres rendent directement compte ».

En somme, ce Haut-commissariat de la République se voit peu ou prou attribuer sur le plan institutionnel les mêmes prérogatives que celles dévolues jusqu’alors au Coordinateur général des affaires présidentielles, notamment le fait d’assister le président de la République dans la conduite des affaires de l’Etat.

Un rôle également politique

Mais, et c’est une grande différence, le Haut-commissariat interviendra en plus sur le terrain politique en s’instaurant comme le relais de l’action du président de la République. A ce titre, ses missions comprendront une interaction régulière avec les institutions politiques et les acteurs de la vie publique.



Avec LaLibreville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :