Variant Delta : Iran, forte augmentation du nombre de cas de contamination
L'Iran a signalé lundi plus de 37 000 nouvelles infections au coronavirus, ce qui constitue le record du pays en une seule journée dans cette pandémie, ont rapporté les médias d'État.
ActualitéMonde

Variant Delta : Iran, forte augmentation du nombre de cas de contamination

L’Iran a signalé lundi 02 août, plus de 37 000 nouvelles infections au coronavirus, ce qui constitue le record du pays en une seule journée dans cette pandémie, ont rapporté les médias d’État.

Variant Delta : Iran, forte augmentation du nombre de cas de contamination
L’Iran a signalé lundi plus de 37 000 nouvelles infections au coronavirus, ce qui constitue le record du pays en une seule journée dans cette pandémie, ont rapporté les médias d’État.

 

La télévision d’État a déclaré que les travailleurs de la santé ont enregistré 37 189 nouveaux cas de COVID-19 depuis dimanche, dépassant ainsi le précédent record quotidien de 34 951 infections signalé mardi. Par ailleurs, 411 décès ont été enregistrés, ce qui porte à 91 407 le nombre total de victimes de la pandémie dans le pays – le plus élevé du Moyen-Orient.

 

La nouvelle poussée a été alimentée par la variante delta contagieuse, et les autorités iraniennes affirment que moins de 40 % de la population suit les mesures telles que le port de masques et la distanciation sociale. Les responsables de la santé iraniens ont régulièrement prévenu que les hôpitaux de la capitale, Téhéran, et d’autres grandes villes étaient submergés de patients atteints du COVID-19.

 

Dimanche, le ministre de la Santé, Saeed Namaki, a demandé, dans une lettre adressée au guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, que le pays soit fermé pendant deux semaines, ce que, selon le ministre, l’armée aiderait à faire respecter. Toutefois, Khamenei, qui a le dernier mot sur toutes les questions d’État, n’a pas encore répondu à cette demande.

 

Les autorités ont évité d’imposer des règles contraignantes à une population mal équipée pour les supporter. L’Iran, qui a subi la pire épidémie de virus de la région, est ébranlé par une série de crises : les sanctions sévères des États-Unis, l’isolement mondial, une vague de chaleur, les pires pannes d’électricité de mémoire récente…

 

DBNEWS avec AP

02 août 2021

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.