Guinée équatoriale : commémoration du 42e anniversaire du 3 août 1979, connu sous le nom de "Coup de la liberté" par le vice-président, Teodoro Nguema Obiang Mangue.
Guinée équatoriale : commémoration du 42e anniversaire du 3 août 1979, connu sous le nom de "Coup de la liberté" par le vice-président, Teodoro Nguema Obiang Mangue.
ActualitéAfrique

Guinée équatoriale : commémoration du 42e anniversaire du 3 août 1979, connu sous le nom de « Coup de la liberté »

Présidé par le  vice-président de la République, Teodoro Nguema Obiang Mangue, la Guinée équatoriale a commémoré le 42e anniversaire du 3 août 1979, connu sous le nom « de Coup de la liberté », dans le respect des mesures sanitaires en raison de la pandémie du COVID-19.

Guinée équatoriale : commémoration du 42e anniversaire du 3 août 1979, connu sous le nom de "Coup de la liberté" par le vice-président, Teodoro Nguema Obiang Mangue.
Guinée équatoriale : commémoration du 42e anniversaire du 3 août 1979, connu sous le nom de « Coup de la liberté » par le vice-président, Teodoro Nguema Obiang Mangue.

 

La cérémonie de remise des diplômes à la 26ème promotion d’officiers et à la 11ème promotion de sous-officiers de l’Académie militaire interarmes Général Obiang de Ekuku, ainsi qu’à la 11ème promotion de l’école militaire régionale à vocation TICA, a été présidée par le Vice-président de la République, S.E. Teodoro Nguema Obiang, représentant le Chef de l’Etat S.E. Obiang Nguema Mbasogo.

Après les ordonnances militaires et le passage en revue de la compagnie d’honneur par le vice-président, la cérémonie a débuté par la lecture des rapports académiques des cours, la lecture de l’arrêté ministériel portant clôture des cours au sein des forces armées et du corps de sécurité de l’État, et la lecture du décret présidentiel portant promotion des emplois militaires aux élèves-officiers et aux étudiants des différentes écoles militaires nationales et étrangères.

La cérémonie s’est poursuivie par la remise d’insignes et de décorations aux meilleurs élèves de chaque école par les hauts commandants affectés, et la remise des diplômes aux nouveaux diplômés militaires, qui ont prêté serment d’allégeance au pays devant le drapeau national.

En présence de diverses autorités civiles, militaires et religieuses ainsi que de représentants des pays qui coopèrent avec la Guinée équatoriale, la veille de la Journée des forces armées a été commémorée dans tout le pays sous certaines restrictions par le COVID-19, mais la capitale économique a été l’épicentre des activités correspondantes.

À cet égard, le ministre de la Défense nationale, Victoriano Bibang Nsue Okomo, a commencé son discours par une minute de silence pour les personnes décédées le 7 mars. En plus de féliciter les nouveaux diplômés, il a également exprimé sa gratitude au chef de l’État et au vice-président de la République pour tout le soutien qu’ils apportent à l’armée équatoguinéenne, tant dans la formation des ressources humaines que dans la fourniture des équipements nécessaires, dont le but est d’assurer le bon fonctionnement de l’armée nationale.

 

« Coup de la liberté »

Pour sa part, le vice-président de la République a félicité les forces armées pour le 3 août 1979, date à laquelle l’État de droit a été rétabli et la joie retrouvée pour le peuple de Guinée équatoriale.

Il a également salué le travail du corps en uniforme dans la lutte contre le coronavirus et son implication dans la tragédie du 7 mars. Par la suite, il a appelé le corps militaire à continuer à travailler pour une Guinée meilleure, en garantissant la paix et la stabilité dont jouit actuellement le pays comme mission principale.

Face au panorama actuel, avec les tentatives de coup d’Etat, le terrorisme organisé, ainsi que l’augmentation de la piraterie maritime dans la zone du Golfe de Guinée, Nguema Obiang Mangue a exhorté les militaires à redoubler leur capacité opérationnelle et à rester toujours vigilants face à toute menace à l’intégrité territoriale. Après ses réflexions, le vice-président a assisté au défilé militaire qui a marqué la dernière séquence de cet événement.

C’est la deuxième fois que le vice-président de la République préside les actes commémoratifs du 3 août, où il a adressé ses félicitations aux 435 nouveaux diplômés militaires, à qui il a souhaité de réussir dans leurs fonctions respectives. Il est à noter que, parmi ces nouveaux membres, l’armée nationale compte déjà un criminologue et deux assistants en relations sociales.

 

Rédaction DBNEWS avec le Bureau de presse et d’image de la vice-présidence
Bureau d’information et de presse de la Guinée équatoriale.
03 août 2021

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :