Anne Marie DWORACZEK-BENDOME – Journaliste et citoyenne engagée
Anne Marie DWORACZEK-BENDOME – Journaliste et citoyenne engagée
ActualitéEdito

Gabon, Féfé Onanga retour au PDG, parti de masse d’Ali Bongo :  » Celui qui tient l’os, le chien suit sa main. », proverbe breton.

L’opportunisme en politique n’est pas nouveau au Gabon. Le revirement et l’officialisation de M. Féfé Onanga au Parti démocratique Gabonais, majorité présidentielle, en plus d’être un soutien, il est parent de Jean Ping, affirmait-on à une certaine époque, ne doit nullement ébranler qui que ce soit.

Anne Marie DWORACZEK-BENDOME – Journaliste et citoyenne engagée
Anne Marie DWORACZEK-BENDOME – Journaliste et citoyenne engagée

Jean Ping est devenu opposant parce que Ali Bongo lui avait refusé les marchés, et surtout l’avait soutenu à minima pour sa réélection à l’union africaine.

Une grande majorité de tous ceux qui se sont greffés autour de sa personne était dans la logique de ramasser la mise. A nous la belle vie ! :
– plainte à la CPI,
-liste des morts,
– partage du gâteau,
– porte-paroles autoprogrammés, etc, participaient à cela.

La « Gabonitude » dans toute sa splendeur. Mais ne voyant rien de concret venir, chacun est retourné chercher une meilleure vie ailleurs. Ils sont libres de le faire. Ils ont monnayé ou ont accepté de dealer en échange d’argent et des nominations.

Gabon, Féfé Onanga retour PDG, parti de masse d'Ali Bongo
Gabon, Féfé Onanga retour PDG, parti de masse d’Ali Bongo- propriété de l’image : MEDIAS 241

Ce n’est pas un secret, pour avoir un minimum de confort matériel sans effort au Gabon, il se trouve que seul le parti démocratique gabonais (PDG), parti état, permet l’ascension sociale et le bien-être à quelques-uns de ses membres triés sur le volet, pas tous.

Personne n’est dupe, il n’y a là, ni adhésion ni conviction, mais juste un appel égoïste du ventre.

L’homme propose, Dieu dispose. Ce que construit l’homme, aussi intelligent soit-il, l’Éternel peut le défaire en une seconde.

Ironie de l’histoire, le Gabon était sorti du parti unique sous Omar Bongo Ondimba, il retourne au parti unique quelques décennies plus tard sous Ali Bongo Ondimba et Valentin.

Certains font le choix de l’accompagnement avec pour leitmotiv : « moi d’abord » et non « Gabon d’abord »

Aujourd’hui, c’est l’arrivée du « menu fretin Féfé Onanga », demain, on parle de l’arrivée d’un gros poisson, ainsi va la vie !

L’utopie n’est pas un point d’arrivée, mais un point de départ. L’avènement d’une gouvernance éclairée, d’un Gabon juste et équitable n’est pas l’affaire de Jean Ping mais de chaque Gabonais.

 

Anne Marie DWORACZEK-BENDOME
07 Août 2021

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :