FRANCE : 7 AOÛT, DES MILLIERS DE PERSONNES DANS LES RUES CONTRE LE PASS-SANITAIRE
FRANCE : 7 AOÛT, DES MILLIERS DE PERSONNES DANS LES RUES CONTRE LE PASS-SANITAIRE
ActualitéFrance

FRANCE : 7 AOÛT, DES MILLIERS DE PERSONNES DANS LES RUES CONTRE LE PASS-SANITAIRE

Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues le samedi 7 août, à travers la France pour le quatrième weekend consécutif de rassemblements contre le « Pass sanitaire », qui doit entrer pleinement en vigueur le lundi 9 août, après sa validation, pour l’essentiel, par le Conseil constitutionnel. 237 000 personnes ont manifesté, dont 19 000 à Toulon et 17 000 à Paris, selon le ministère de l’Intérieur. Au total, 198 rassemblements se sont tenus, dont 4 à Paris.

FRANCE : 7 AOÛT, DES MILLIERS DE PERSONNES DANS LES RUES CONTRE LE PASS-SANITAIRE
FRANCE : 7 AOÛT, DES MILLIERS DE PERSONNES DANS LES RUES CONTRE LE PASS-SANITAIRE

Cette nouvelle vague de manifestations intervient après que la plus haute juridiction française a confirmé la majorité des dispositions d’une nouvelle loi exigeant le laissez-passer sanitaire et la vaccination du personnel de santé contre le coronavirus. La Cour a écrit que ces dispositions étaient conformes à la charte fondatrice de la nation.

Selon un avis du gouvernement français publié le 29 juillet, les résidents devaient « présenter un passeport santé pour accéder aux lieux de loisirs et de culture et aux événements rassemblant plus de 50 personnes« .

À partir de lundi, les laissez-passer sanitaires seront nécessaires pour entrer dans les bars, les restaurants et les centres commerciaux – et pour accéder aux voyages longue distance en avion, en train ou en bus.

Le laissez-passer défendu par le président Emmanuel Macron, exige une preuve de vaccination, un résultat négatif au test de dépistage du coronavirus dans les dernières 48 heures ou la preuve que l’on est guéri du virus depuis au moins 15 jours (mais pas plus de six mois).

Alors que la France entre dans la « quatrième vague » de la pandémie de coronavirus, M. Macron espère que les nouvelles règles encourageront les habitants à se faire vacciner et à éviter la propagation rapide de la variante delta.

Les sondages montrent que la plupart des Français sont favorables à ces mesures.

 

En juillet, M. Macron avait également annoncé que les travailleurs du secteur de la santé devaient se faire vacciner avant le 15 septembre, faute de quoi, ils seraient interdits de travail et ne seraient pas payés.

Une foule de manifestants, en grande partie pacifiques, a marché dans les rues de Paris, entourée de policiers en tenue anti-émeute. Les manifestants portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Nos libertés sont en train de mourir » et « Vaccins : Ne touchez pas à nos enfants« .

Le nombre de cas confirmés a connu une tendance largement à la baisse d’avril à juin avant d’augmenter fortement à la mi-juillet. Le pays a enregistré jusqu’à présent plus de 112 000 décès attribués au virus.

Plus de 36 millions de personnes en France, soit environ 54 % de la population, ont jusqu’à présent été entièrement vaccinées. Au moins 7 millions ont reçu leur première injection de vaccin depuis que M. Macron a annoncé le passage à la santé le 12 juillet.

DBNEWS avec NPR
8 Août 2021

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :