Tabaski : « Faisons la fête mais restons prudents ! », indique en substance Ali Bongo Ondimba
Gabon

Tabaski : « Faisons la fête mais restons prudents ! », indique en substance Ali Bongo Ondimba



Musulman pratiquant, le président gabonais n’a pas manqué de souhaiter une bonne fête de l’Aïd-el-Kébir (appelée Tabaski en Afrique subsaharienne) aux Gabonais. Il les a toutefois appelés à la prudence en raison de l’épidémie de Covid-19, attisée ces dernières semaines ailleurs dans le monde du fait de l’apparition de nouveaux variants. 

« Je souhaite une bonne fête de l’Aïd-el-Kébir aux Musulmans du Gabon et de partout ailleurs en Afrique et dans le monde ! Mes prières vont à l’endroit de mes compatriotes, quelles que soient leurs croyances ou leur religion », a indiqué ce matin sur sa page Facebook le président gabonais.

« Que ce moment privilégié de convivialité en famille soit aussi une occasion de paix et de fraternité entre tous », a ajouté Ali Bongo Ondimba.

En dépit de ce moment festif, le numéro un gabonais appellent ses concitoyens à la plus grande prudence en raison de la persistance de l’épidémie de Covid-19. « N’oubliez pas : le virus de la Covid-19 est toujours là. C’est pourquoi il est important pour vous et pour vos proches, en toutes circonstances, de respecter les gestes barrières et de vous faire vacciner ! »

Le Gabon est considéré en Afrique comme l’un des pays les plus efficaces dans sa riposte face à la Covid-19. Pour autant, à ce jour, la couverture vaccinale y reste encore modeste. Elle ne s’élève qu’à 3,18 %, ce qui équivaut à 50 227 personnes vaccinées dans ce pays de 2 millions d’habitants. Un faible taux de vaccination qui pourrait contraindre, à moins d’un sursaut, les autorités à prendre de nouveaux des mesures barrières pouvant aller jusqu’à un reconfinement.



Avec LaLibreville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :