Regain d’insécurité sur la route Kisangani – Bafwasende
Afrique

Regain d’insécurité sur la route Kisangani – Bafwasende


L’insécurité refait surface sur l’axe Kisangani-Bafwasende sur la Route nationale numéro 4, où deux incidents ont été enregistrés mercredi 21 et jeudi 22 juillet aux points kilométriques 73 et 51. Des hommes armés ont blessé par balles au moins quatre personnes, avant d’emporter plusieurs biens des passagers d’un bus de transport en commun en provenance de Butembo.

Le dernier cas d’insécurité remonte à jeudi dernier. Un homme à moto s’est fait vu ravir tous ses biens par des hommes armés à 51 KM de Kisangani.

La veille, c’est un bus de transport de la société Dissa Express qui a été pris pour cible à 73 km de la ville.  Les assaillants ont réussi à immobiliser cet engin après avoir crevé les pneus par balles.

Ils ont pillé les passagers de fond en comble. Dans la foulée 4 personnes ont été touchées par balles.

Le gérant du véhicule témoignage : 

« Ils ont beaucoup tiré en l’air et, après, ils sont entrés dans le bus et ont ravi tous les téléphones des passagers. Et puis, ils ont commencé à chercher le gérant et le chauffeur. Je ne pouvais faire autrement. Je me suis présenté et puis, ils ont commencé à chercher de l’argent et ils ont opéré calmement. »

Pierre Bondo, chef de secteur de Bakumu Mandombe, demande que la sécurité soit renforcée sur cette route d’intérêt nationale. 

Le 26 juin dernier, un policier, garde-corps des sujets chinois, avait été tué dans la réserve de Babagulu à 51 KM sur la même route.

 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :