Afrique

RDC : Serge Mongulu et Clémentine Sole se disputent la gestion de la Mongala


Deux gouverneurs intérimaires ayant deux gouvernements parallèles se disputent la direction de la province de la Mongala. Les habitants de la province ont appelé dimanche 18 juillet à l’intervention personnelle de Félix Tshisekedi.

Le conflit oppose le vice-gouverneur Serge Mongulu, réhabilité par la Cour constitutionnelle et en fonction depuis deux mois, à l’ancienne ministre du genre, Clémentine Sole, qui assumait l’intérim, avant la bénédiction de l’assemblée provinciale.

Selon le président de l’ONG Action des jeunes pour le bien-être social (AJBS), Roger Nzumbu, cette situation a fait l’objet de vives tensions politiques dimanche au bâtiment qui abritele cabinet du gouverneur de province.

Selon lui, les partisans de Marie Clémentine Sole ont assiégé le bâtiment en vue d’en empêcher l’accès au vice-gouverneur et gouverneur intérimaire, dès lundi.

« Les adeptes de madame Sole ont assiégés le bâtiment administratif du gouvernorat parce que le vice-gouverneur Serge Mongulu sera avec ses collaborateurs pour venir travailler. C’est pourquoi ils ont anticipé pour bloquer que l’autre partie n’accède pas aux bureaux », affirme Roger Nzumbu.

Il précise que les deux protagonistes possèdent des documents de hautes instances judiciaires: 

« Nous sommes  devant un imbroglio sans précèdent. Parce que Mongulu était accompagné des documents de la Cour constitutionnelle et chez madame Sole, on a vu une ordonnance du conseil d’Etat. Maintenant, qui va travailler et qui ne peut pas travailler ? »

Les habitants de la Mongala en appellent à l’intervention personnelle du chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, pour que le calme règne dans leur province.



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :