Médias : l’information est un ingrédient pour la transformation sociale, affirme Joseph Oji
Afrique

Médias : l’information est un ingrédient pour la transformation sociale, affirme Joseph Oji


L’information est un ingrédient pour la transformation sociale, a affirmé mardi 27 juillet le conseiller en charge du programme au Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). A l’occasion de l’ouverture d’un atelier de formation à l’intention d’une trentaine de journalistes à Kinshasa, il appelle les journalistes à informer l’opinion en toute objectivité et impartialité. 

« Le journaliste devrait, par l’information qu’il fournit, susciter une attitude individuelle et collective d’appropriation des acquis positifs du pays dans le chef des citoyens et des dirigeants et interpeller la conscience des uns et des autres là où les défis sont énormes », a conseillé Joseph Oji. 

Pour lui, il s’agirait de fournir des informations de manière que là où les acquis sont positifs, que l’appropriation s’enracine dans le chef des populations et des institutions. 

« Que là où les défis sont énormes, que les consciences des uns et des autres soient interpellées. Le PNUD considère les journalistes comme un des maillons forts, dans la chaine de la constellation des acteurs qui œuvrent pour la transformation sociale », a indiqué M. Oji. 

L’atelier organisé par le PNUD se clôture le vendredi 30 juillet. L’objectif est de voir les journalistes dotés des informations fiables sur la base des portefeuilles d’action du PNUD et informer de manière adéquate les populations et les décideurs aussi, a-t-il précisé. 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :