L’Avenir : « Tshisekedi se dote de 25 diplômés de l’école de guerre »
Afrique

L’Avenir : « Tshisekedi se dote de 25 diplômés de l’école de guerre »


Revue de presse du mardi 27 juillet 2021

Les journaux parus mardi 27 juillet à Kinshasa s’intéressent à la clôture de la formation à l’école de guerre et à l’adhésion du musicien Koffi Olomide à l’AFDC.

Vingt-cinq officiers supérieurs des FARDC, issus de la première promotion de l’Ecole de guerre de Kinshasa ont reçu leurs diplômes de fin d’études des mains du Président de la République et Commandant suprême des FARDC et de la Police nationale congolaise, informe L’Avenir. Ils ont reçu leurs brevets lundi 26 juillet, au cours d’une cérémonie haute en couleur au Centre supérieur militaire à Kinshasa.

A la Une des journaux ce matin figure egalement l’Université de Kinshasa, où  les étudiants ont manifesté lundi après le meurtre de leur camarade. Munis des rameaux et branches d’arbres, ces étudiants de l’UNIKIN, explique Depeche.cd, ont manifesté pour dénoncer le meurtre de leur camarade Honoré Shama Kwete, étudiant en deuxième graduat en Sciences de l’information et de la communication. Ce dernier a reçu une balle réelle d’un policier samedi 24 juillet après une altercation autour du port du cache nez.

Un autre sujet qui fait débat dans la presse, c’est l’adhésion de la star de musique Koffi Olomide au parti politique de Bahati Lukwebo.

« Super Star de la Rumba congolaise, leader naturel mais, depuis hier (lundi), est devenu membre de l’AFDC », renseigne La Prospérité, indiquant que « c’est tout un vif débat qui s’est emparé de l’agora politique à la suite de cet acte d’adhésion, pour le moins, insolite. Il aura été ainsi l’un des rares musiciens à s’engager politiquement et ouvertement, après l’épopée de Tabu Ley Rochereau, après le Dialogue Intercongolais ou, encore, Tshala Muana, Werrason, il y a déjà quelques années auparavant ».

Pour le quotidien, le tout dépendra de l’osmose et de la façon dont le patron de l’orchestre Quartier Latin « entend mettre à profit sa participation aux luttes politiques pour éviter, en même temps, de brûler l’essentiel de ce qu’il aura investi dans la musique, en tant qu’artiste aux talents rarissimes et aux pepites d’or ».

 

 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :