Gabon:Perenco mise en examen
Gabon

Gabon:Perenco mise en examen


Libreville, Lundi 19 Juillet 2021 (Infos Gabon) – La multinationale française fait l’objet d’une accusation près le Tribunal de première instance de Port-Gentil pour pollution de l’environnement dans le cadre de ses activités.

Perenco
fait l’objet de poursuites au Gabon suite à une plainte du Réseau des organisations
libres pour la bonne gouvernance (ROLBG). Attaqué en justice depuis le 15 janvier 2021 pour
pollution et dégradation des rivières, lagunes et mer par les hydrocarbures ;
pollution et dégradation des mangroves, des écosystèmes maritimes et terrestres
et enfin pollution et dégradation de la flore et des ressources halieutiques, le pétrolier
français est mis en examen depuis vendredi dernier par le ministère public au
Tribunal de première instance de Port-Gentil, capitale économique gabonaise. « Une grande première au Gabon et en Afrique, une reconnaissance par la
justice gabonaise du combat légitime de la société civile et des communautés
dans la lutte contre les crimes environnementaux liés aux activités des
multinationales », a lancé Georges Mpaga, président   ROLBG.

Pour le député Pierre Philippe Akendengué, représentant les communautés du département d’Etimboué, l’inculpation de Perenco constitue déjà une victoire pour les communautés.  « La décision historique du procureur de la République décrétant l’inculpation et la mise en examen de Perenco est une victoire en faveur du combat mené par la société civile, l’honorable Pierre Philippe Akendengué et les communautés locales d’Etimboué face à une multinationale dont les activités extractives dans ce département le plus riche en pétrole et en gaz au Gabon, ont généré des dégâts et des dommages environnementaux d’une ampleur sans précédent»,  s’est-il réjoui.

FIN/INFOSGABON/SM/2021

Copyright Infos Gabon



Avec Info Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :