Congo/Santé : Les candidats aux concours d’entrée à l’université appelés à présenter la preuve de vaccination
Afrique

Congo/Santé : Les candidats aux concours d’entrée à l’université appelés à présenter la preuve de vaccination



Congo/Santé : Les candidats aux concours d’entrée à l’université appelés à présenter la preuve de vaccination

BRAZZAVILLE, 26 JUIL (ACI) – Le ministre de la Justice, des droits humains et de la promotion des peuples autochtones, M. Aimé Ange Wilfrid Bininga, a annoncé le 24 juillet dernier à Brazzaville, l’obligation pour les candidats aux concours d’entrée à l’université de joindre désormais à leur dossier la preuve de vaccination contre la Covid-19.

Au cours d’une séance plénière du Sénat sur l’adoption de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour la 24ème fois consécutive, il a dit que le gouvernement a pris des nouvelles mesures pour renforcer le dispositif d’incitation à la vaccination, afin d’atteindre une couverture vaccinale estimée à 30% d’ici la fin de l’année.

Aussi, face à la recrudescence de la pandémie de la Covid-19 et avec l’apparition des nouveaux variants aux frontières du Congo, le gouvernement a décidé de solliciter une nouvelle prorogation de l’état d’urgence, conformément à l’article 153, alinéa 3, de la Constitution.

Outre les étudiants candidats aux concours d’entrée à l’université, invités à inclure dans leur dossier d’inscription la preuve de leur vaccination, les personnels de la santé et les enseignants sont aussi appelés à se faire vacciner dans les meilleurs délais. De même, les membres du gouvernement ont été instruits de mettre en œuvre sans délais toutes les actions devant amener les fonctionnaires et les agents placés sous leur autorité à se faire vacciner, a fait savoir M. Bininga.

«Il est important de se faire vacciner pour se protéger et protéger les autres et de respecter les mesures édictées par le gouvernement. Nous ne sommes pas à l’abri de ces éventualités. La couverture vaccinale estimée à 30% d’ici le 31 décembre peine à s’accélérer», a-t-il ajouté.

Selon lui, la situation épidémiologique du coronavirus demeure préoccupante, car le nombre de cas confirmé au Congo est en augmentation. «Le nombre de cas est passé du 24 juin au 19 juillet dernier de 12.496 à 13.117, soit une augmentation de 621 cas en 25 jours. Le nombre de décès est passé de 165 à 176 cas, soit un surplus de 11 décès, avec un taux de létalité de 1,3%», a-t-il fait savoir. (ACI/Marlyce Tchibinda Batchi)



Avec ACI (AGENCE CONGOLAISE D’INFORMATION)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :