Bunia : la MONUSCO forme 652 militaires congolais aux combats de la jungle
Afrique

Bunia : la MONUSCO forme 652 militaires congolais aux combats de la jungle


Plus de six cent cinquante militaires des FARDC ont clôturé vendredi 23 juillet leur formation sur le maniement des armes et les tactiques de combats. Cette formation, qui a duré trois semaines, a été initiée et conduite par des unités spéciales de la Force de la MONUSCO, avec l’appui des experts des Forces armées de la République démocratique du Congo. Les participants ont également appris les techniques de détection d’engins explosifs.

La cérémonie de clôture de la formation de 652 militaires des FARDC par la MONUSCO s’est déroulée au camp militaire de Rwampara à 8 kilomètres de Bunia. Cette formation était essentiellement axée sur le maniement de différents types d’armes et les stratégies des guerres dans la forêt, où se cachent généralement les forces négatives qui endeuillent la province.

Le commandant de régiment d’une unité des FARDC, colonel diplômé d’état-major Arama Ram’s, dit sa satisfaction :

« Ce qu’ils ont acquis, ils vont mettre ça à la disposition du pays. C’est nous qui sommes bénéficiaires. Avec les ADF, on a à faire dans des forêts. Donc, c’est la jungle. C’est très bénéfique pour nous ».

De son côté, la MONUSCO réitère son engagement à apporter aux forces de défense congolaises l’appui nécessaire pour venir à bout des groupes armés en Ituri. Le patron des casques bleus de la Mission onusienne, le général Affonsa Da Costa, a déclaré :

« La MONUSCO est prête à aider à la formation, la nouvelle formation que vous voulez. Les vainqueurs seront vous, compatriotes congolais, qui vont détruire ces forces. C’est pour ça que la MONUSCO est ici ».

 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :