samedi, mai 15, 2021
Nord-Kivu : les FARDC déjouent une attaque des Maï-Maï à l’aéroport de Beni
Afrique

Nord-Kivu : les FARDC déjouent une attaque des Maï-Maï à l’aéroport de Beni


L’aéroport de Mavivi, à Beni, a échappé ce mardi 4 mai dans la matinée à une attaque des Maï-Maï « Umoja ni Nguvu » implantés à Kilya, dans la commune de Bungulu.

Selon le porte-parole des opérations Sokola 1, le lieutenant Antony Mwalushayi, ces miliciens, au nombre de huit, étaient dirigés par un certain David Kakule qui se présente comme leur commandant. Ils ont été arrêtés par l’armée.

Selon lui, ces arrestations annoncent déjà la rigueur du travail qui sera mené par les FARDC au cours de la période de l’état de siège qui débute le jeudi 6 mai :

« Ce genre d’arrestation, nous prouve que nous sommes prêts à travailler dans ce qu’on appelle état de siège. Parce que ce genre de mouvement ne peut pas continuer avec la liberté de manifestation. Donc, il faut que notre peuple comprenne que l’Etat de siège sera bénéfique pour la population, qui veut voir la ville de Beni, la région de Beni, c’est-à-dire Beni ville territoire et Lubero respirer la paix ».  

Il note que les FARDC vont traquer ceux qui violent la loi et sont convaincues qu’à la fin de l’Etat de siège la paix sera rétablie dans la province. 

Il lance ainsi l’appel à tous les groupes armés de déposer les armes :

« Nous invitons notre population d’abord à nous faire confiance. L’état de siège ne signifie pas qu’il y a rupture de mariage entre la population et son armée. D’ailleurs, c’est un bon moment que nous allons nous montrer encore soudés pour vivre dans un espace où règne la paix. »  



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :