dimanche, juin 13, 2021
Kasaï-Oriental : le trafic fluvial entre Kinshasa et Ndomba, désormais opérationnel
Afrique

Kasaï-Oriental : le trafic fluvial entre Kinshasa et Ndomba, désormais opérationnel


Le trafic fluvial entre Kinshasa et Ndomba, dans le territoire de Kabeya Kamwanga, en passant par la ville de Lusambo, dans le Sankuru est désormais opérationnel. Dans un entretien accordé jeudi 13 mai à Radio Okapi, le directeur technique de la Régie des voies fluviales (RVF), Gabriel Mokango, affirme que les travaux de balisage et dragage de la rivière Lubi, dans le territoire de Kabeya Kamwanga ont pris fin depuis le mercredi 5 mai.

« Je peux vous dire que le travail a été bien fait. La rivière a été nettoyée complétement. Nous pensons que le danger qu’il y avait n’existe plus. On a fait en sorte pour enlever », a affirmé Gabriel Mokango.  

Mais, a-t-il expliqué, la rivière elle-même étant « dans un milieu géographique hydrologique, c’est tout à fait normal qu’on connaisse des périodes où il y a des eaux et des périodes où il y a des baisses d’eaux, parce que le sol n’est alimenté que par des pluies. Quand il n’y a pas des pluies, le niveau peut sécher. » 

Il n’a cependant pas indiqué le coût de ces travaux qui ont été financés par le Fonds de Promotion de l’industrie (FPI).

Le directeur technique de la RVF s’est par ailleurs réjoui car les marchandises en provenance de Kinshasa peuvent atteindre les provinces du Kasaï-Oriental, Kasaï-Central et Sankuru, dans une dizaine de jours :

« Nous avons fait l’inspection de Ndomba jusqu’à Lusambo, et le bateau au moment où je vous parle doit avoir quitter Lusambo hier. Les travaux ont été fait par rapport aux activités qui ont été inscrites, le scannage, le balisage, et le dragage dans 45 jours. Le travail de nettoyer cette rivière qui est restée depuis plus de cinq décennies sans connaitre les travaux de balisage et faire ça en une rotation de 45 jours, c’est un pari à relever, mais c’est fait aux termes de référence qui ont été là. » 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :